Éliminez complètement vos crampes nocturnes

AVERTISSEMENT :
Ce site ne peut en aucun cas se substituer à votre traitement médical. Seul, un médecin dans l’exercice de sa profession peut poser un diagnostic et prescrire un traitement médical.

1. Découverte importante sur les crampes nocturnes.

Une récente étude clinique* randomisée en double aveugle avec placebo, réalisée dans un hôpital spécialisé sur le traitement du cancer a démontré l’efficacité d’un nouveau traitement des crampes. Il se base sur la neutralisation de l’excès d’électricité statique des jambes, qui provoque le déclenchement des crampes.

* Neto, S. , Siman, H. and Queiroz, G. (2024) Evaluation of the Efficiency of the Magicramp® Device for Reducing Cramps Resulting from Oncological Treatments: “Double-Blind, Randomized Clinical Trial”. Open Journal of Preventive Medicine, 14, 110-130. http://dx.doi.org/10.4236/ojpm.2024.145009

Efficacité testée de 84,6%, selon cette étude.
La courte vidéo-animation suivante (durée 1min.13) vous présente cette nouvelle méthode pour éliminer définitivement les crampes :
En effet, les crampes sont souvent dûes à des effets secondaires de médicaments, et ceux utilisés en chimiothérapie donnent parfois des crampes extrêmement fortes. L’étude s’est donc intéressée aux crampes les plus fortes, celles résultant d’effets secondaires de la chimiothérapie.

Il est logique que si on parvient à éliminer les crampes les plus fortes, quasi aucune autre ne résistera. Et cette technique a obtenu un taux de satisfaction de 84,6%, ce qui est excellent.

Il s’agit d’une avancée importante, car à ce jour, aucun traitement n’avait démontré son efficacité contre les crampes nocturnes, et la quinine, autrefois prescrite par les médecins, est déjà interdite dans plusieurs pays (USA, Australie,…) à cause de ses risques d’accidents cardiaques.

2. Ce que l’on savait jusqu’à présent sur les crampes

  • Qu’est-ce qu’une crampe ?
    Une crampe est une contraction involontaire d’un ou plusieurs muscles, visible et très douloureuse. Généralement, elle survient brutalement sans prévenir, surtout la nuit. La douleur est principalement due au fait que la contraction est trop forte et ne se relâche pas. Au toucher, le muscle apparaît raidi et très sensible.
  • Existe-t-il des médecins spécialistes des crampes ?
    Il n’y a pas de médecins spécialisés sur les crampes, car la crampe n’est pas une maladie, mais juste un « symptôme ». Les seuls remèdes autrefois prescrits, présentaient une efficacité limitée et les effets secondaires étaient importants.

Toutefois, un chercheur belge (retraité) s’est spécialisé sur les crampes depuis 28 ans. Il a déjà aidé plus de 10.000 personnes à éliminer complètement leurs crampes. Il va vous expliquer en détail ce que vous devez faire pour éliminer vos crampes nocturnes une fois pour toutes.

  • Quelles sont les causes connues des crampes ?
    Jusqu’à présent, on ne connaissait pas bien le processus de déclenchement des crampes. On savait juste qu’il pouvait y avoir des tas de causes des crampes. On en dénombrait une trentaine, dont les principales étaient le manque de magnésium, de potassium, de calcium, de certaines vitamines, l’âge, mais tout était assez vague. On ignorait complètement la cause essentielle de leur déclenchement.
  • Combien de temps dure une crampe ?
    Chez les sujets de moins de 50 ans, certaines crampes peuvent durer de 20 à 40 secondes. Mais chez les personnes plus âgées, ou souffrant de certaines maladies, elle vont souvent de plusieurs minutes à plusieurs heures.
  • Les crampes sont-elles dangereuses pour la santé ?
    Les crampes légères et de courte durée ne sont pas un problème pour la santé. Toutefois, le seul risque est qu’elles augmentent, généralement avec l’âge.

    En ce qui concerne les crampes très fortes survenant plusieurs fois par nuit, elles occasionnent un manque important de sommeil et une diminution dangereuse des défenses immunitaires. Surtout chez les personnes âgées ou les personnes ayant fait une chimiothérapie, cela peut représenter un danger réel.

  • Quelles sont les personnes qui ont le plus de crampes ?
    Les personnes âgées, les femmes enceinte (durant les trois derniers mois de la grossesse), les personnes ayant fait une chimio ou un traitement d’hémodialyse, ou souffrant de certaines maladies (sclérose en plaques,…) sont celles qui sont les plus susceptibles d’avoir des crampes très fortes.

  • A quel endroit surviennent les crampes ?
    Les crampes apparaissent le plus souvent aux mollets. Mais elles peuvent aussi concerner les cuisses, les pieds, les orteils, les bras, les mains, les doigts, et plus rarement le cou, le dos, ou tout endroit du corps. Et les crampes les plus douloureuses sont probablement celles qui apparaissent à l’anus : cela s’appelle une proctalgie fugace. Les personnes qui en sont victimes décrivent souvent leurs symptômes comme une sensation d’avoir un couteau planté dans l’anus.

  • Le magnésium et autres remèdes de grand-mère sont-ils utiles ?
    Contre crampes légères ou occasionnelles, un complément de magnésium ou de potassium, ainsi que divers remèdes de grand-mère peuvent être utiles pour les diminuer. Mais contre les crampes très fortes, ce n’est pas suffisant : il faut supprimer la cause essentielle de leur déclenchement.

3. Les deux découvertes qui changent tout…

Un médecin italien a découvert la cause du déclenchement des crampes, et 200 ans plus tard un chercheur belge a mis au point une technique qui élimine les crampes en UN jour dans plus de 90% des cas.

En 1781, un médecin italien, le Dr Luigi GALVANI était occupé à disséquer une grenouille. En touchant un nerf de la cuisse de celle-ci avec un scalpel chargé d’électricité statique, il découvrit que cela provoquait le déclenchement d’une contraction involontaire du muscle, autrement dit une crampe.

Cette découverte a été « oubliée » durant près de 250 ans.

Voyez son histoire incroyable dans la vidéo suivante.

Durée de la vidéo : 2 min. 41

En 1995, Jean-Marc WILVERS, un naturopathe et chercheur belge, a étudié plus profondément les découvertes du Dr GALVANI, et a découvert qu’il y a en fait 2 types de causes des crampes : les « causes secondaires » et « cause essentielle » des crampes.

Il a mis au point une méthode qui a déjà permis à plus de 10.000 personnes d’éliminer complètement leurs crampes dès le premier jour.

  • A propos des causes secondaires des crampes.
    Elles sont nombreuses, mais ne sont pas directement responsables du déclenchement des crampes. Elles provoquent un déséquilibre ionique local, à savoir un excès d’ions positifs et un manque d’ions négatifs, qui peut être dû à plusieurs raisons :

    – à cause de l’âge (l’organisme s’use en vieillissant)
    – à cause d’une éventuelle grossesse (les crampes surviennent en général durant les trois derniers mois de gestation)
    – par manque de magnésium potassium, calcium, vitamines B1, B2, B5, B6, B9 ou B12
    – à cause de certaines maladies (Parkinson, sclérose en plaque,…),
    – à cause de certains médicaments
    – à cause d’une chimiothérapie ou d’une hémodialyse
    – …

  • Quelles sont les conséquences de ce déséquilibre ionique ?
    Ce déséquilibre génère un excès d’électricité statique dans le muscle, qui est renforcé en journée par les frottements : frottement des pieds sur le sol, frottement contre un tissu synthétique,… Cette électricité parasite s’accumule le plus souvent en journée, et peut perturber le fonctionnement d’un ou plusieurs muscles, provoquant le déclenchement des crampes.

Fonctionnement et déclenchement de la contraction musculaire.

Avant tout, voyons le fonctionnement du muscle squelettique strié (par exemple le mollet, le biceps, ou même le sphincter de l’anus). Celui-ce se contracte et se relâche sous l’impulsion d’ordres venant du cerveau sous la forme de micro impulsions électriques. Quand nous marchons, par exemple, le cerveau gère les mouvements de plusieurs ou plusieurs dizaines de muscles simultanément. 

Le muscle est donc capable de se contracter et de se relâcher en fonction des ordres reçus du cerveau, sous forme de micro-signaux électriques transmis via les nerfs.

Notre organisme est donc un « ordinateur » hyper puissant. Mais parfois, il « beugue » un peu : ce sont les crampes…

Pour comprendre comment la crampe se déclenche, voyez la composition du muscle strié squelettique. Le muscle strié squelettique¹ est formé de faisceaux².

Chaque faisceau musculaire est composés de fibres musculaires³, elles-mêmes composées de myofibrilles⁴.

Ces myofibrilles sont formées de dizaines de milliers de sarcomères⁵, (jusqu’à 100.000 sarcomères dans certains muscles), qui seront à la base de la contraction du muscle.

Quand les sarcomères reçoivent une micro impulsion électrique du cerveau, les filaments fins d’actine qui glissent au milieu des filaments épais de myosine qui se contractent tous ensemble.

Cette contraction simultanée se répercute ainsi sur les myofibrilles et les fibres musculaires³, qui se gonflent et se contractent, transmettant la même action aux faisceaux² de muscles, et ainsi au muscle¹ lui-même.

Les sarcomères⁴ ⁵ sont donc la CLÉ de la contraction des muscles. Le cerveau leur envoie en effet un influx nerveux (micro-signal électrique) qui transite par la moelle épinière, via les nerfs. Et ces sarcomères vont se contracter et gonfler légèrement tous ensemble, ce qui se traduira enfin par la contraction du muscle.

  • Et dans le cas de la crampe ?  
    La crampe est une contraction INVOLONTAIRE d’une ou plusieurs muscles, c’est-à-dire qu’elle n’est pas commandée par le cerveau. Elle est déclenchée par un excès d’électricité statique accumulée en journée, et qui se libère dans le muscle au repos, et provoque des micro-signaux électriques, que le muscle comprend erronément comme un ordre de contraction : c’est la crampe.

EN RÉSUMÉ

La solution pour éliminer vos crampes très fortes est en fait très simple : il faut supprimer la cause de leur déclenchement, et les crampes disparaissent complètement dès le premier jour.

La différence importante entre « causes secondaires » et « cause essentielle » des crampes.

– Les causes secondaires des crampes sont nombreuses (manque de magnésium, âge, grossesse, prise de certains médicaments,…), et provoquent un déséquilibre ionique local, à savoir un excès d’ions positifs et un manque d’ions négatifs. Ce déséquilibre génère un excès d’électricité statique dans le muscle.

– La cause essentielle du déclenchement de la crampe est cet excès d’électricité statique du corps, accumulée durant la journée. Au repos, elle se libère dans le muscle, et provoque des micro-signaux électriques, que le muscle comprend erronément comme un ordre de contraction : c’est la crampe.

Voyez cette courte vidéo qui explique comment éliminer complètement vos crampes :

Durée de la vidéo : 1 min. 13

4. La solution pour éliminer vos crampes.

Jean-Marc WILVERS a d’abord testé divers bricolages avec des fils de cuivre enroulés autour des mollets et reliés à un seau d’eau. Cela fonctionnait bien, mais c’était très peu pratique, et on risquait de renverser le seau d’eau dans la chambre. Finalement, il a mis au point un petit duvet, très facile à utiliser, qui neutralise l’électricité statique du corps et élimine les crampes dès la première nuit.

Ce petit duvet, appelé MAGICRAMP, a d’abord éliminé les douleurs de croissance ( = crampes infantiles ) de sa fille, puis les crampes très fortes de sa grand-mère.

Il a été primé au Salon Mondial de l’Invention de Bruxelles pour son utilité.

 

Est-ce vraiment efficace ?

OUI. Voyez cette vidéo d’un utilisateur qui a filmé une crampe le jour où il a reçu son MAGICRAMP : après 20 secondes, la crampe a été soulagée. Ensuite, il a placé son MAGICRAMP dans son lit, entre le drap et le matelas, et n’a plus JAMAIS eu de crampes.

Quel est son effet ?

Il va éliminer l’excès d’électricité statique là où se situent les crampes (jambes,…). Voyez cette démonstration :

Cela fonctionne vraiment dès le premier jour ?

OUI. Dans 90% des cas. Sinon, vous êtes remboursé.

En rééquilibrant la balance ionique, l’effet est immédiat.

Et vous, vous voulez aussi éliminer vos crampes ?

Ils ont éliminé leurs crampes très fortes en 1 jour !

Emile (France), 68 ans : plus de crampes aux mollets dès le premier jour !  
Depuis une dizaine d’années, Emile souffrait de crampes aux mollets. Au début, elles étaient assez légères et survenaient environ une fois par semaine, ce qui était supportable. Il prenait du magnésium et autres remèdes naturels, et ça allait un peu mieux. Mais au fil des ans, les crampes sont apparues trois à quatre fois par semaine, puis une à trois fois toutes les nuits. Et elles sont devenues beaucoup plus fortes. C’était insupportable. Emile ne dormait presque plus, et il se relevait pour faire passer ses crampes. Et son manque de sommeil a perturbé aussi sa mémoire. En effet, une des causes essentielles de la maladie d’Alzheimer est un manque de sommeil. Le sommeil est important. Il a consulté un médecin qui lui a recommandé de prendre du magnésium et de bien s’hydrater. Les crampes ont un peu diminué, mais pas totalement.

Alors, son épouse a décidé de chercher des infos sur internet. Et elle est tombée sur le site crampes.org, qui expliquait bien le danger de l’électricité statique. Elle l’a montré à son mari, qui n’était pas très convaincu. Mais face à son insistance, il s’est finalement laissé convaincre. Et Madame a eu raison d’insister. Les crampes d’Emile ont disparu en un jour. Depuis six mois, il n’a plus eu une seule crampe. Il revit ! Problème résolu…  

Olga (Suisse), 92 ans : elle revit sans crampes !  
Le cas d’Olga est assez émouvant. Durant une trentaine d’années, elle a eu des crampes de plus en plus fréquentes et de plus en plus fortes. Au point de pleurer en silence toute la nuit. Et sa santé déclinait. La nuit, elle ne dormait pas, et en journée, elle ne voulait plus voir personne, elle mangeait très mal. Elle en a parlé plusieurs fois à son médecin, mais celui-ci mais celui-ci n’avait pas d’autres solutions que le magnésium, qu’elle prenait déjà.

Finalement, lorsqu’elle s’est confiée à sa petite-fille, celle-ci a décidé de chercher sur internet, et a découvert cette technique de neutralisation de l’électricité statique responsable du déclenchement de crampes. Et ça a marché ! Dès le premier jour, Olga a dormi comme un bébé. Elle a même voulu s’offrir une semaine dans un centre de thalassothérapie, et y a invité aussi sa petite-fille qui a accepté. Elles ont passé une semaine entière ensemble, et elle a déclaré à tout le monde que ce fut une semaine de pur bonheur. Olga a recommencé à vivre. Et elle s’est inscrite à des activités pour seniors. Et elle fait sans cesse de la publicité pour cette méthode contre les crampes !  Problème résolu…  

Sylvain (Belgique), 58 ans : plus de crampes après sa chimio !  
Les crampes dues à une chimiothérapie sont probablement les plus douloureuses. Sylvain en sait quelque chose. Depuis qu’il a terminé chimio il y a deux ans, il souffrait de crampes très fortes toutes les nuits. Il était désespéré, car il ne dormait pas, et la journée il était déprimé et sans énergie. Ses défenses immunitaires étaient apparemment au plus bas. Cela devenait dangereux pour sa santé. 
Un jour, son kiné lui a parlé de notre technique consistant à neutraliser l’électricité statique. Il est allé sur le site, et a adopté cette méthode. Ses crampes ont complètement disparu dès le premier jour. Et en six mois, il n’a plus eu aucune crampe. Problème résolu…

Il y a aussi les cas de Fredérique (Canada), Sylviane (Belgique), Arthur (France), Eric (France), et des milliers d’autres histoires de succès. Des histoires de pur bonheur de personnes qui ont réussi à éliminer complètement leurs crampes, sans médicaments…