Comment éliminer les crampes nocturnes très fortes, aux mollets, aux jambes ou aux pieds ?

Auteurs : Prof. Vagner R. dos Santos, Dr Jonas Thomé, Dr G. Meunier, J-M. WILVERS et la Crampsresearchteam

Selon les médecins et chercheurs de la Crampsresearchteam, la cause essentielle du déclenchement des crampes aux mollets, aux jambes ou aux pieds (surtout chez les plus de 50 ans), ne serait pas un manque de magnésium ou de potassium, mais plutôt un déséquilibre ionique qui engendre un excès d’électricité statique qui envoie des micro-signaux électriques qui ordonnent aux muscles de se contracter. Pour les éliminer, il suffit de réduire la charge ionique du corps. C’est simple et pas cher.

Une première étude clinique publiée récemment (1) (ou traduction FR) a démontré l’efficacité de cette technique avec le Magicramp contre les symptômes d’intolérance au froid des patients du Syndrome Post-Polio. Une autre étude de la même équipe (réalisée en double aveugle avec placebo) sur les effets de cette technique contre les crampes des patients de Myopathie de Duchenne et de sclérose en plaque est en cours de publication. Nous vous tiendront informés de la publication.

Ce nouveau traitement est déjà disponible contre les crampes des personnes âgées, et si vous en parlez à votre médecin, il vous sera même remboursé 20 à 50 %…

BUT DE CE SITE : le but de ce site est d’expliquer la cause réelle du déclenchement des crampes et leur traitement, comme résumé dans la vidéo ci-dessous :

EXPERTISE/AUTORITE : les auteurs, chercheurs ou médecins faisant partie de la Crampsresearchteam, sont les meilleurs spécialistes des crampes, et ont déjà aidé plus de 10.000 personnes à les éliminer complètement. 
TEMOIGNAGES AUTHENTIQUES : plus de 70 témoignages en vidéo, certifiés authentiques, de personnes dont certaines ont plus de 90 ans.
ETUDES CLINIQUES une première étude clinique vient d’être publiée en janvier 2019. Trois autres sont en cours de publication. En savoir plus… 
CONTENU DU SITE : les informations que vous trouverez ici sont  le fruit de plus de 24 ans de recherches sur les crampes et les douleurs de croissance.
SOURCE : la première source de notre équipe vient de l’expérience du dr Luigi GALVANI au 18e siècle, démontrant que l’électricité statique est capable de provoquer des contractions musculaires involontaires, ou des crampes. Voyez cette animation :

ON EN PARLE DANS LA PRESSE : des sites renommés comme Caducee.net (information médicale) ou PasseportSanté en France, ou des chaînes TV au Brésil. En savoir plus…

LES EFFETS DE LA NEUTRALISATION DE L’ÉLECTRICITÉ STATIQUE SUR LA SANTÉ sont bien connus et ont fait l’objet de nombreuses études [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13] [14] [15].

 

Que faire contre les crampes aux jambes, aux mollets ou aux pieds ?

Toutes les nuits, vous avez des crampes au mollet, au pied ou à la jambe ? Vous en avez marre d’être réveillé par ces douleurs atroces ? Le traitement que nous vous proposez est 100 % naturel, sans aucune contre-indication ni effet secondaire. Et si vous en parlez à votre médecin, vous serez remboursé de 20 à 50%. 

 

S o m m a i r e :
1. Non, la cause principale des crampes n’est pas un manque de magnésium.
2. En résumé, éliminer les crampes, c’est simple.
3. Pourquoi les médecins s’intéressent peu aux crampes ?
4. La découverte du Dr Luigi Galvani : le secret des crampes
5. La découverte de Jean-Marc Wilvers : le traitement naturel des crampes
6. Un médecin retraité témoigne
7. Des milliers de témoignages écrits, et des dizaines de témoignages en vidéo.
8. Les études cliniques qui le prouvent
9. Questions / Réponses.

 

 

1. Non, la cause des crampes nocturnes n’est pas un manque de magnésium.

On vous a toujours appris que la cause des crampes nocturnes est un manque de magnésium…
FAUX. Nous allons vous le démontrer. Le manque de magnésium, de potassium, de calcium ou autre n’est qu’une des nombreuses causes secondaires des crampes. Par contre, si vous supprimez la cause primaire des crampes, elles disparaissent instantanément. Voyez la vidéo :

 

2. En résumé, éliminer les crampes, c’est simple.
Cette vidéo (0min59) vous explique tout en bref :

Dans cet extrait d’émission santé sur une télé brésilienne, Jean-Marc WILVERS résume la cause du déclenchement des crampes et raconte comment il a créé son traitement contre les crampes des adultes et les douleurs de croissance des enfants :

> Si vous neutralisez l’électricité statique de votre corps, vous bloquez le déclenchement des crampes.
OK, mais concrètement, que faire pour “neutraliser” cette électricité statique ?
Il y a deux systèmes : plus d’infos.


3.
Pourquoi peu de médecins s’intéressent aux crampes ?

Les crampes ne sont pas une maladie. Et il n’existe aucun médicament sûr contre les crampes. Alors, les médecins sont plutôt désarmés, et considèrent que ce problème n’est que « bénin », comme on le leur a enseigné. Et les patients se sentent abandonnés. Les seuls médicaments disponibles étaient à base de quinine, mais ceux-ci se sont avérés très dangereux [1] [2] [3] [4].

Ce qu’on savait sur les crampes aux mollets, pieds ou jambes.

Les crampes aux pieds ou aux mollets peuvent survenir durant un effort intense (natation, sport, travail intense,…) ou au repos. Selon une étude, 31% des personnes de plus de 60 ans souffrent de crampes aux jambes, aux pieds ou aux mollets durant la nuit [4]. La fréquence des crampes aux mollets, aux pieds ou aux jambes est variable : elle peut être occasionnelle (une fois par mois ou par an), fréquente (une à 6 fois par semaine) ou très fréquente (certaines crampes aux jambes, mollets ou pieds peuvent survenir une à six fois par nuit). Leur intensité est aussi variable : on peut ressentir une crampe nocturne d’intensité moyenne à extrêmement forte. Certaines crampes au mollet sont tellement fortes qu’elles forment une boule nettement visible à l’oeil nu et la douleur est insoutenable.
Les crampes aux jambes ou aux mollets peuvent aussi être causées par des effets indésirés de certains médicaments. Voyez ici la liste des médicaments pouvant causer des crampes.
Les crampes aux jambes, aux pieds ou aux mollets peuvent aussi être augmentées par les pesticides.
Un rapport publié en 2017 portant sur 5 563 personnes de 18 à 85 ans a montré que « un niveau élevé de pesticides, de métaux lourds, de phtalates et d’hydrocarbones poly-aromatiques était associé à des crampes aux jambes pendant le sommeil[5] ».
Le manque de magnésium jouerait aussi un rôle dans la fréquence des crampes, et les AJR (apports journaliers recommandés) sont souvent trop faibles pour une santé optimale. Ils ne sont que de 350 mg environ par jour, et 70 % des personnes ne les atteignent pas de toute façon [6].

Les crampes aux jambes ou aux mollets peuvent aussi être favorisées ou aggravées par la consommation d’alcool ou de tabac. Même si on note que certaines crampes aux mollets accompagnent parfois des problèmes circulatoires, ce n’est absolument pas certain. Les problèmes de crampes et de circulation veineuse ne sont pas forcément liés. Par contre, les crampes aux jambes ou aux pieds peuvent s’amplifier avec l’âge, tout comme les problèmes de circulation veineuse des personnes ayant beaucoup travaillé en position debout.

 

4. La découverte du Dr Luigi Galvani : le secret des crampes

Si vous suivez bien nos explications, vous saurez tout sur les crampes, et comment les éliminer. Mais tout d’abord, vous devez savoir d’où vient ce traitement, et comment il a failli ne jamais être utilisé. Voyez cette vidéo qui vous explique comment, en 1781, le Dr Galvani avait découvert le secret des crampes, et pourquoi il a été « oublié » durant près de 250 ans.

5. La découverte de Jean-Marc Wilvers : le traitement naturel des crampes aux jambes, aux mollets ou aux pieds

Un chercheur belge, partant de la découverte du Dr Galvani, a mis au point ce traitement efficace et naturel contre les crampes.

6. Un médecin retraité témoigne :

Le Dr Gilbert MEUNIER (82 ans) est retraité après une longue carrière comme médecin. Depuis qu’il a découvert notre méthode, il n’a plus aucune crampe. Voyez son témoignage :

 

7. Plus de 10.000 personnes ont éliminé leurs crampes

Déjà plus de 10.000 personnes ont réussi à éliminer leurs crampes avec cette méthode. Plus de 1.000 d’entre elles nous ont envoyé un message de remerciement par écrit ou par e-mail, plus de 70 d’entre elles ont enregistré leur témoignage en vidéo.

 
Jean – France

Paule – La Réunion

Eliane – Paris, France

Voyez aussi des tas d’autres témoignages sincères en vidéos, surtout de personnes âgées et même d’anciens diplomates ou autres personnes de confiance : CLIQUEZ ICI.

 

8. Les études cliniques qui le prouvent

Des études cliniques en double aveugle ont démontré l’efficacité réelle de cette méthode. Lisez ceci

Une récente à l’UNISP – Université Fédérale de São Paulo, au Brésil, a démontré qu’en neutralisant l’électricité statique avec le petit duvet antistatique MAGICRAMP de la jambe d’un patient atteint de SPP (Syndrome Post-Polio), les douleurs avaient disparu, et la température de la jambe avait augmenté. (Cliquez sur l’image 1 pour l’agrandir)
Les résultats ont été présentés au dernier Congrès National de Neurologie au Brésil en mai 2017 à São Paulo au Brésil (Image 2), et ont été également présentés au dernier Congrès Mondial de Boston, aux Etats-Unis (Image 3).

 

9. Questions / Réponses.

– L’ostéopathie est-elle recommandée contre les crampes ?
> Réponse : l’ostéopathie est recommandée dans de nombreux domaines. Elle va aider à relaxer les muscles. Mais elle ne va empêcher les crampes de revenir.

– L’homéopathie peut-elle aider contre les crampes ?
> Réponse : un traitement homéopathie peut aider, mais c’est plus cher que de neutraliser l’électricité statique. Et surtout, il ne faut pas oublier de prendre régulièrement ses poudres, ce qui est plus contraignant.

– A partir de quel âge peut-on avoir des crampes ?
> Réponse : on peut avoir des « crampes » infantiles à partir de 3 ou 4 ans. On les appelle des « douleurs de croissance ». A partir de 14 ou 15 ans, on peut parler de « crampes » normales.

– Ma maman a des crampes très fortes toutes les nuits. Que dois-je faire ?
> Réponse : les crampes nocturnes augmentent avec l’âge. Il suffit de neutraliser l’électricité statique et les crampes disparaissent dès le premier jour. Plus de 80% de nos clients sont des personnes de plus de 85 ans.

– J’ai des crampes la nuit, peut-on en avoir aussi en journée ?
> Réponse : oui. Il y a d’une part celles des sportifs qui surviennent après un effort physique important. Mais il y a aussi certaines crampes qui surviennent de façon incontrôlée durant la journée comme durant la nuit. Certaines personnes en ressentent par exemple en regardant la télé, en mangeant,…

– La moquette favorise-t-elle les crampes ?
> Réponse : le fait de traîner les pieds sur la moquette provoque des frictions qui engendrent de l’électricité statique. Celle-ci peut favoriser le déclenchement de la crampe.

– Les crampes sont-elles une maladie ?
> Réponse : Non. Rassurez-vous, ce n’est pas grave. C’est juste un symptôme qui se traduit par des douleurs. Vous pouvez les éliminer sans médicaments, simplement en neutralisant l’électricité statique du corps en plaçant un petit duvet antistatique sur votre matelas.

– Où se situent le plus souvent les crampes ?
>Réponse : elles se situent le plus souvent dans les jambes, les mollets ou les pieds. On en rencontre aussi aux mains, aux doigts, aux orteils, et parfois même dans tout le corps. La proctagie fugace est une crampe qui se localise sur l’anus. Elle est très douloureuse et s’élimine aussi en neutralisant l’excès d’électricité statique du corps.

– Peut-on avoir aussi des crampes au vagin ?
> Réponse : Oui. C’est plus rare, mais ça existe. Les crampes vaginales peuvent être aussi éliminées en neutralisant l’excès d’électricité statique du corps. Il existe un petit modèle spécial de duvet antistatique pour les proctalgies fugaces (crampes anales) et vaginales. Vous le trouverez sur le web.

– Les douleurs de croissance des enfants sont-elles aussi des crampes ?
> Réponse : Oui. Les douleurs de croissance des enfants sont en fait des « crampes infantiles ». On peut les éliminer totalement de la même façon que les crampes des adultes.

– Peut-on attraper une crampe en faisant l’amour ?
> Réponse : Oui. Certaines positions favorisent la crampe durant l’acte sexuel. par exemple, si vous êtes en position « à genoux » ou « à quatre pattes », vos pieds sont trop étirés, et cela peut arriver.

– Marcher pieds nus sur l’herbe peut-il éviter les crampes ?
>Réponse : Oui. Les sportifs le savent. Jadis, les marathoniens africains courraient pieds nus. Ils n’avaient jamais de crampes. Explication : en marchant pieds nus, le contact des pieds avec le sol neutralise l’électricité statique du corps.

– Les médicaments de type Myolaxan sont-ils bons contre les crampes ?
> Réponse : NON. Le Myolastan et ses formes génériques (Mégaxix Gé, Panos Gé,…) font partie de la famille des benzodiazépines et sont interdits à la vente depuis quelques temps en Europe. Leurs effets secondaires étaient très dangereux, parfois même mortels.

– Les femmes enceintes ont-elles plus de crampes que les autres ?
> Réponse : Oui. Durant la grossesse, le corps change, et son équilibre énergétique aussi. Cela amène parfois trop d’électricité statique, dont le résultat est le déclenchement de crampes nocturnes violentes.

– Les personnes âgées ont-elles beaucoup de crampes ?
> Réponse : Oui. Mais dans de nombreux cas, elles sont la cause de la prise de trop de médicaments. Vivre de façon plus naturelle est donc recommandé pour la santé.

– Quels sont les meilleurs remèdes contre les crampes ? Les remèdes naturels contre les crampes sont-ils efficaces ?
> Réponse : les médicaments chimiques (quinine) sont peu efficaces et dangereux. Les remèdes naturels sont nombreux et efficaces contre les crampes légères. Mais contre les crampes très fortes et fréquentes, le seul traitement qui fonctionne (et qui est garanti), est la neutralisation de l’électricité statique avec un petit duvet antistatique qui empêche leur déclenchement.

Les endroits les plus fréquents où vous avez des crampes :

Les jambes

La jambe comprend, de haut en bas, la cuisse, le genou, le mollet, la cheville et le pied. La jambe comprend différents muscles, comme au niveau de la cuisse, le psoas-illiaque, le muscle pectiné, le muscle couturier, le petit adducteur et le grand adducteur. Au niveau du genou, on trouve le muscle vaste interne et la patte d’oie. Au niveau du mollet, on trouve le muscle jambier extérieur, le muscle soléaire, le long péronier latéral. Au niveau de la cheville et du pied, on trouve surtout des ligaments, comme ceux du tarse.

Les cuisses.
La fonction de la cuisse est essentiellement locomotrice. Elle est essentielle à la course. Sa forme est cylindrique et elle comporte un unique os central, le fémur, ainsi qu’une dizaine de muscles. L’adjectif fémoral (ou crural) désigne ce qui se rapporte à la cuisse.
L’artère qui vascularise la cuisse est l’artère fémorale avec notamment.
La vascularisation de la cuisse est assurée par l’artère profonde. L’artère fémorale se prolonge au niveau du genou avec l’artère poplitée. On trouve aussi la veine fémorale, la veine poplitée, la veine profonde de la cuisse, la veine grande saphène et les veines circonflexes.
Les différents nerfs de la cuisse sont le nerf cutané latéral de la cuisse, le nerf fémoral, le nerf obturateur, le nerf saphène, le nerf cutané postérieur, et surtout le plus connu, le nerf sciatique permet l’innervation motrice des muscles de la loge postérieure. Qui souffre le plus de crampes aux cuisses ? Les crampes aux cuisses atteignent surtout les cyclistes, chez qui l’effort fourni par la cuisse durant le mouvement de pédalage est très intense.

Les genoux.
Le genou est une triple articulation qui fait le lien entre la jambe et la cuisse. Il articule trois os : le fémur de la cuisse, et le tibia de la jambe. Le troisème est la patella, qui est du genou lui-même. Le cartilage facilite les mouvements du genou, et le protège en permettant aux os de glisser facilement les uns contre les autres.
Qui souffre de crampes aux genoux ? Les crampes aux genoux sont plus rares, et se rencontrent surtout sous forme de douleurs de croissance chez les enfants. Les muscles du genou pouvant soufrir de crampes ou douleurs de croissance sont le muscle vaste interne, entre le cuisse et le genou, et la patte d’oie entre le mollet et le genou.

Le mollet.
Le mollet est la partie charnue et musclée située entre le genou et le tendon d’Achille. Le mollet offre un relief bien caractéristique à la face postérieure de la jambe. Il joue un rôle circulatoire important, car la contraction de ses muscles joue un rôle de pompe sur le flux sanguin pendant la marche.
Qui souffre le plus de crampes aux mollets ? Les sportifs, les personnes âgées et les femmes enceintes. Les efforts et les stress auxquels peut être soumis le mollet pendant les sports intenses le rendent très vulnérable aux crampes, notamment chez les marathoniens, footballeurs, tennisman,…, surtout à cause du manque de magnésium et du potassium, dûs à la déshydratation. Les crampes aux mollets sont aussi les plus fréquentes chez les personnes âgées et les femmes enceintes durant la nuit.

La cheville.
La cheville est l’articulation synoviale qui relie la jambe et le pied. Elle est souvent sensible aux entorses. Elle comprend, au point de vue osseux, l’épiphyse inférieure du tibia (malléole interne et plafond), l’épiphyse inférieure de la fibula (ou péroné) (malléole externe) et le talus (ou astragale). Elle souffre rarement de crampes, si ce n’est du prolongement d’une crampe au pied.

Le pied.

Le pied (du latin pedem) l’extrémité distale du membre inférieur de l’homme, relié à la jambe par la cheville. Il porte tout le poids du corps en position debout et assure notre locomotion. Il a un rôle de support du poids du corp en position debout, d’équilibre, d’amortissement, de locomotion et de propulsion. Il se compose de 26 os, 16 articulations, 107 ligaments et 20 muscles.

Qui a les plus souvent des crampes aux pieds ? Les personnes âgées et les femmes enceintes ont souvent des crampes au pied. Notons qu’en faisant l’amour, la positionétirée du pied peut favoriser l’apparition d’une crampe. Changez alors de position si c’est le cas.

Les orteils.
Un orteil, ou doigt de pied dans le langage courant, est un des appendices du pied, analogues aux doigts de la main. Les orteils sont formés de trois phalanges, sauf le premier qui en possède seulement deux. Contrairement aux doigts de la main, les orteils, chez l’humain, n’ont généralement pas de fonction préhensile.
Qui a le plus de crampes aux orteils ? Apparemment, les personnes âgées en ont plus souvent.

Le secret des crampes avait
déjà été trouvé au 18e siècle,
puis il a été « oublié »
durant près de 250 ans…

voir plus

La quinine contre les crampes
présente 
souvent plus d’effets secondaires dangereux que de bienfaits…

voir plus

Des médicaments pouvant provoquer des crampes
doivent être utilisés avec précautions, surtout chez les personnes âgées….

voir plus

Les crampes après la chimiothérapie
sont souvent très fortes,
et on peut les éviter.

voir plus

Le meilleur traitement des crampes consiste à éliminer la cause directe de leur déclenchement, l’électricité statique du corps.

voir plus

Les bananes contre les crampes sont utiles pour leur apport important de magnésium, mais elles sont rarement suffisantes.

voir plus

Que faire contre les douleurs ou crampes abdominales et quelles sont leurs causes et les meilleurs remèdes ?

voir plus

Les causes des crampes sont de deux types : les causes secondaires, et la cause directe du déclenchement des crampes

voir plus

Les crampes durant la dialyse sont très fréquentes et très douloureuses, c’est pourquoi il est important de les éliminer définitivement.

voir plus

Les crampes aux mollets sont les plus connues, les crampes aux jambes viennent ensuite, et enfin les crampes aux pieds.

voir plus

Que faire en cas de
crampes très fortes 
au mollet ou ailleurs ?
Vous pouvez y mettre fin.

voir plus

Voyez plus de 60 vidéos de témoignages authentiques et avis de clients sur le Magicramp en provenance des cinq continents.

voir plus

Les crampes de la maladie de Duchenne (ou distrophie musculaire de Duchenne) disparaissent en neutralisant si on neutralise l’électricité statique.

voir plus

Le Syndrome des jambes sans reposou impatiences, ou maladie de Willis Ekbonest un problème d’électricité statique.

voir plus

Les crampes durant la grossesse surviennent surtout durant les trois derniers mois, et peuvent être éliminées facilement.

voir plus

Les crampes aux mains ou aux doigts sont aussi déclenchées par une excès d’électricité statique.

voir plus

Existe-t-il des médicaments contre les crampes qui sont efficaces et sans contre indication ni effets secondaires ?

voir plus

J’ai mal aux jambes la nuit. Serait-ce des crampes ou une mauvaise circulation ?
Quelle est la différence ?

voir plus

Le magésium contre les crampes est-il vraiment efficace ? Est-ce vraiment la
cause des crampes ?

voir plus

J’ai une douleur à la jambe la nuitEst-ce une crampe ? Que dois-je faire ? Commen t l’éliminer ?

voir plus

Quels sont les meilleurs remèdes contre les crampesLes remèdes naturels contre les crampes sont-ils efficaces ?

voir plus

Les études cliniques sur les crampes sont assez rares. Celles-ci démontrent que la cause réelle  de leur déclenchement est un excès d’électricité statique.

voir plus

Les crampes des animaux
de compagnie concernent
surtout les chiens
et les chats.

voir plus


Peut-on soigner les crampes ?

Est-ce une maladie ?
Y a-t-il des traitements ?
Quels sont les remèdes ?

voir plus


Gymnastique contre les crampes :
quels sont les meilleurs
exercices contre les crampes ?

voir plus


Que faire pour soulager les crampes
?

Que faire pour les
combattre efficacement ?

voir plus

Crampes et sclérose en plaques :
voyez comment soulager les
crampes des patients de la
maladie de Charcot.

voir plus


Comment soulager un crampe
nocturne ? Il convient d’éliminer
la cause directe de leur
déclenchement.

voir plus


Le Dr Luigi Galvani a découvert
que l’électricité statique est
capable de provoquer le
déclenchement de contractions
musculaires, ou crampes.

voir plus

Etudes récemment publiées sur la réduction des charges ioniques du corps :

[1] Rev. Ibirapuera, São Paulo, n. 17, p. 20-28, Jan 2019: Redução de cargas iônicas na intolerancia ao frio em pacientes com síndrome pós-póliomielite. Monalisa P. Motta, Katia M. Campos, Abrahão J. Quadros, Acary S. B. Oliveir, Francis M. Favero, Vagner R. dos Santos

 

Détails des études sur les effets de l’électricité statique sur la santé :

[1] Earthing: Health Implications of Reconnecting the Human Body to the Earth’s Surface Electrons
 Hindawi Publishing Corporation Journal of Environmental and Public Health Vol. 2012, Art. ID 291541, 8 Pages Doi:10.1155/2012/2915
[2] Grounding The Human Body Improves Facial Blood Flow Regulation: Results of a Randomized, Placebo Controlled Pilot Study
 Journal of Cosmetics, Dermatological Sciences and Applications, 2014, 4, 293-308 Published Online Dec. 2014 In Scires. http://www.scirp.org/journal/jcdsa
[3] The Effects of Grounding (Earthing) on in Ammation, the Immune Response, Wound Healing, and Prevention and Treatment of Chronic Inflammatory and Autoimmune Diseases
 Journal of Inflamatifon Research 2015:883-96
[4] The Biologic Effects of Grounding the Human Body During Sleep as Measured by Cortisol Levels and Subjective Reporting of Sleep, Pain and Stress
 The Journal of Alternative and Complementary Medicine Vol. 10, Number 5, 2004, Pp. 767–776
[5] Grounding Human Health – A Review
 Journal of Physics: Conference Series 301 (2011) 012024 Doi:10.1088/1742-6596/301/1/012024
[6] Grounding the Human Body to Earth Reduces Chronic Inflammation and Related Chronic Pain
 A. Clinton Ober ESD Journal, July 14, 2003
[7] Grounding the human Body to Neutralize Bioelectricl Stress from Static Electricity and EMFS
 ESD Journal January, 2000 http://www.esdjournal.com/articles/cober/
[8] Behavior of Ion Channels Controlled by Electric Potential Difference and Of Toll-Type Receptors in Neuropathic Pain Pathophysiology
 Rev Dor. São Paulo, 2016;17(Suppl 1):S43-5
[9] Biophysics of Earthing (Grounding) the Human Body
 James L. Oschman*1 Gaetan Chevalier, and A. Clinton Ober
[10] Pilot Study on the Effect of Grounding on Delayed-Onset Muscle Soreness
 The Journal of Alternative and Complementary Medicine Volume 16, Number 3, 2010, Pp. 265–273 ª Mary Ann Liebert, Inc. DOI: 10.1089=Acm.2009.0399
[11] The early History of Electrodermal Research
 Psychophysiology Vol 6 N 4
[12] The Effect Of Earthing (Grounding) On Human Physiology
 Chevalier G, Mori K, Oschman, JL. “The Effect Of Earthing (Grounding) On Human Physiology.” European Biology And Bioelectromagnetics Jan 31, 2006; 600 -621
[13] The Effect of Earthing on Human Physiology PART 2: Electrodermal Measurements
 Subtle Energies & Energy Medicine • Volume 18 • Number 3
The Effectiveness Of A Conductive Patch And A Conductive Bed Pad In Reducing [14] Induced Human Body Voltage Via The Application Of Earth Ground
 European Biology And Bioelectromagnetics 2005; 1: 23–40
[15] The Responses Of Cells To Electrical Fields: A Review
 The Journal of Cell Biology • Vol. 101 Dec. 1985 2023-2027

 

Sources :

1. ↑ Prescrire, n° 206, mai 2000, p. 372 « Quinine et crampes : une efficacité incertaine mais des risques importants ».
2. (en)FDA, Serious risks associated with using Quinine to prevent or treat nocturnal leg cramps [archive], 2012
3. [PDF]ANSM, Quinine indiquée dans le traitement des crampes idiopathiques : restriction de l’indication et mise à jour des données de sécurité des spécialités concernées – Lettre aux professionnels de santé [archive], 2012
4. ↑ (en) El-Tawil S, Al Musa T, Valli H et al. « Quinine for muscle cramps » [archive] Cochrane Database of Systematic Reviews 2010, Issue 12. Art. no CD005044. DOI:10.1002/14651858.CD005044.pub2
5. Maisonneuve H., Chambe J., Delacour C., Muller J., Rougerie F., Haller D.M., Leveque M. « Prevalence of cramps in patients over the age of 60 in primary care : a cross sectional study ». BMC Fam. Pract., 2016 Aug. 12, 17 (1) : 111. PubMed PMID : 27520635.
6. Shiue I. « Urinary arsenic, pesticides, heavy metals, phthalates, polyaromatic hydrocarbons, and polyfluoroalkyl compounds are associated with sleep troubles in adults : USA NHANES, 2005-2006 ».
Environ. Sci. Pollut. Res. Int., 2017 Jan., 24 (3) : 3108-3116. PubMed PMID : 27858272.
7. Les besoins en magnésium et les excès