Comment apaiser les effets du Parkinson ?
En neutralisant l’excès d’électricité statique du corps.

Mise à jour : 13/10/2021    |    Auteurs : Dr Jonas Thomé, Dr Gilbert Meunier, J-M. WILVERS

AVERTISSEMENT : ce site ne peut en aucun cas se substituer à votre traitement 
médical. Seul, un médecin dans l’exercice de sa profession peut poser un
diagnostic et prescrire un traitement médical.

Des études cliniques sont actuellement en cours sur les effets d’une technique naturelle de neutralisation de l’excès d’électricité statique du corps sur l’évolution de la maladie de Parkinson. Cette technique est très prometteuse (et déjà disponible en test) et ne présente aucune contre-indication ni effets secondaires. Elle a déjà fait ses preuves contre les crampes nocturnes (même les crampes les plus douloureuses après une chimiothérapie) ou celles en hémodialyse) et le syndrome des jambes sans repos.

Deux études cliniques [1] [2] à l’Universidade Federal de São Paulo (Brésil) ont déjà démontré son efficacité contre l’intolérance au froid aux pieds et sur les douleurs musculaires des personnes atteintes du Syndrome post-poliomyélite (SPP), une maladie très invalidante qui atteint 20 à 30 % des « rescapés » de la polio. En effet, la polio tuait la moitié des enfants atteints avant l’adolescence. L’autre moitié gardait souvent des séquelles de gravité diverse.

 


Heureusement, elle a été pratiquement éradiquée au niveau mondial depuis quelques dizaines d’années. Mais des centaines de milliers de personnes « rescapées » en gardent encore des séquelles. Et vers l’âge de 20 à 40 ans, environ 25% d’entre elles développent le Syndrome post-polio, qui se traduit par des douleurs musculaires de type « crampes », et une sensation atroce de froid aux pieds durant la nuit. 

Il n’existait aucun traitement contre ce syndrome. Toutefois, une technique naturelle de « réduction de la charge ionique du corps » neutralise l’excès d’électricité statique responsable du déclenchement des crampes et de cette intolérance au froid. 

Dans la première étude clinique, les chercheurs brésiliens ont placé les participants avec une jambe sur un petit duvet antistatique (duvet MAGICRAMP utilisé contre les crampes) et l’autre jambe placée normalement sur le matelas. Ils ont pu constater par thermophotographie que la température des pieds et mollets augmentait avec l’utilisation du MAGICRAMP.  

 

 


Quels effets peut-on en attendre pour le Parkinson ?

1. L’utilisation du modèle MAGICRAMP BRACELET est le moyen le moins cher (voyez le comparatif sur www.tremblementparkinson.info) pour diminuer les tremblements du Parkinson. 

2. L’utilisation du modèle MAXI permettrait, selon ses utilisateurs, de réduire considérablement les douleurs et crampes nocturnes. De plus, cette technique est 100% naturelle, et, selon les neurologues participant à l’étude en cours, il pourrait contribuer à freiner l’évolution de la maladie. Pour plus d’infos, voyez le numéro de téléphone de votre pays.

Vous ne méritez pas de souffrir.
Appelez-nous pour tester même GRATUITEMENT le MAGICRAMP.
Vous n’avez rien à perdre, tout ce que vous risquez c’est de diminuer vos douleurs…

 

N’hésitez pas à vous le procurer. Si vous n’en êtes pas entièrement satisfait dans les 30 jours, vous êtes remboursé.