Causes des crampes.
Pourquoi avons-nous des crampes ?

Auteurs : Prof. Vagner R. dos Santos, Dr Jonas Thomé, Dr G. Meunier, J-M. WILVERS et la Crampsresearchteam

AVERTISSEMENT : ce site ne peut en aucun cas se substituer à votre traitement médical. Seul, un médecin dans l’exercice de sa profession peut poser un diagnostic et prescrire un traitement médical.

Le « Secret » de la cause des crampes oublié depuis près de 250 ans.

La cause des crampes n’est pas seulement un manque de magnésium.

1781 : un physicien et médecin italien, le dr Luigi GALVANI, avait découvert le « Secret » des crampes en disséquant une grenouille. Puis son secret est tombé dans l’oubli jusqu’à la fin du 20e siècle.

Voyez cette animation vidéo qui vous raconte sa découverte :

Comme nous l’avons vu à l’Étape 2A « Fonctionnement du muscle« , le déclenchement de la crampe nécessite une impulsion électrique.

Les causes connues des crampes sont nombreuses, mais la cause du déclenchement de la crampe au mollet ou ailleurs, dans plus de 90% des cas, n’est PAS directement un manque de magnésium ou potassium, mais un excès d’électricité statique du corps, auquel il est facile de remédier en la neutralisant.

Découvrez la différence entre les « causes secondaires » et la « cause réelle » du déclenchement des crampes !

Voyez cette vidéo :

Le rôle de l’électricité statique est primordial dans le déclenchement des crampes.
Au 20e siècle, de nombreuses études avaient démontré les dangers de l’électricité statique pour la santé et les effets bénéfique de sa neutralisation. En voici quelques-unes : [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13] [14] [15].

Il a été démontré récemment que la cause essentiel du déclenchement des crampes est un excès d’électricité statique du corps. Pour le démontrer, plusieurs études cliniques ont été réalisées dernièrement ou sont en cours de réalisation. Voyez où en sont ces études : Cliquez ici.

Pourquoi a-t-on des crampes ?

Dans certaines circonstances (manque de magnésium, âge, grossesse, prise de certains médicaments,..) nous avons trop d’ions positifs dans certaines parties du corps. L’équilibre ionique est rompu (1) et favorise la production d’électricité statique qui ordonne au muscle de se contracter : c’est la crampe (2).

Que faire pour supprimer les crampes ?

La solution est simple : rééquilibrer les ions en plaçant un matériaux riche en ions négatifs au contact de la jambe (ou tout endroit où se situent les crampes), comme un petit duvet antistatique, qui va céder des ions négatifs (3) pour rétablir l’équilibre ionique. Et les crampes disparaissent définitivement dès le premier jour. Les études cliniques ont démontré l’efficacité de cette technique même sur les crampes les plus fortes de personnes ayant subi une chimiothérapie. Voyez ci-dessous :

A SAVOIR AVANT TOUT :

La différence entre une contraction musculaire volontaire (pour exécuter un mouvement) et involontaire (la crampe) :
– la contraction volontaire : lorsque nous faisons volontairement un mouvement du bras, de la main, de la jambe ou toute autre partie du corps, notre cerveau émet des micro-impulsions électriques qui ordonnent aux muscles concernés de se contracter, puis de se relâcher une fois le mouvement effectué.
– la contraction involontaire (= crampe) : dans ce cas, ce sont des micro-signaux électriques qui ne viennent pas du cerveau, mais sont provoqués par un excès d’électricité statique locale. En informatique, on appellerait cela à un bug. Ici, cela s’appelle une crampe.

Les DEUX TYPES de causes des crampes.

– les causes secondaires qui favorisent un déséquilibre ionique du corps : la grossesse (surtout à partir du sixième mois), la vieillesse (les crampes augmentent avec l’âge), un effort prolongé et un excès d’acide lactique (chez les sportifs), un manque de magnésium, potassium, zinc ou sodium, la pilule contraceptive, la chimiothérapie, la dialyse, certaines maladies (la sclérose en plaque, la myopathie de Duchenne,…),…

– la CAUSE DIRECTE du DÉCLENCHEMENT DE LA CRAMPE AU MOLLET OU AILLEURS: quand les ions positifs sont trop nombreux dans une partie du corps (le plus souvent aux jambes ou aux pieds), l’équilibre ionique est rompu, et le corps produit localement un excès d’électricité statique qui provoque l’émission de micro-signaux électriques semblables au déclenchement des mouvements du corps, sauf que dans ce cas, ces micro-signaux sont involontaires, et les contractions qu’ils provoquent s’appellent des « crampes ».

Bonne nouvelle : dans la 3e étape, vous allez découvrir comment éliminer vos crampes sans médicaments, simplement en supprimant la CAUSE de leur DÉCLENCHEMENT.

En résumé, d’où viennent les crampes :

– dans plus de 90% des cas, l’excès d’électricité en est la cause
– dans 10% des cas, des causes variées interviennent, ensemble ou séparément.

> Une preuve très simple :

Jadis, les marathoniens africains n’avaient jamais de crampes aux mollets ni aux pieds. Pourquoi ? Simplement parce qu’ils courraient pieds nus, et que le contact des pieds avec le sol neutralisait l’excès d’électricité statique de leur corps.

Comment ils ont éliminé la cause de leurs crampes :

Profil 1 : Evelyne, France (78), 74 ans.
Historique : je souffrais atrocement de crampes aux mollets et aux cuisses plusieurs fois par nuit. Je ne dormais plus. C’était l’enfer. J’étais épuisé.
Traitements essayés : j’ai consulté mon médecin qui a hésité à me donner de la quinine, et j’ai essayé malgré les dangers qu’elle représente. Aucun effet. Et puis un jour, j’ai lu sur internet comment éliminer l’électricité statique qui est la cause du déclenchement des crampes. J’ai essayé, et elles sont disparu.

Profil 2. Cédric, Suisse, 31 ans.
Historique : je suis footballeur amateur, et j’avais souvent des crampes en deuxième mi-temps. C’était difficile de terminer mes matches.
Traitements essayés : je faisais des étirements, je m’hydratais bien, je surveillais mon alimentation, je prenais du magnésium,… Rien à faire. Mon coach m’a conseillé des chaussures spéciales équipées de contacteurs métalliques pour éliminer l’électricité statique. Depuis, je n’ai plus de crampes.

Etape 3 : les 7 remèdes contre les crampes

Crampes nocturnes : tout savoir et
comment les éliminer

Douleurs de croissance : ne laissez
plus souffrir votre enfant

Vidéo : Méthode gratuite contre
les ronflements et apnées

Crampes après la chimio :
on peut les éviter

Crampes en hémodialyse :
ne souffrez plus

Crampes en fin de grossesse :
vous pouvez les éliminer

Comment éliminer la
proctalgie fugace

Soulager rapidement les
douleurs menstruelles

2. La découverte de Jean-Marc WILVERS :

Ce chercheur belge, aujourd’hui installé au Brésil, retrouva et retravailla les études du Dr GALVANI, pour développer un petit duvet anti-statique, qui élimine les crampes nocturnes des adultes, surtout les personnes âgées. Voyez la vidéo :

> Dans 90% des cas, les crampes disparaissent en neutralisant l’électricité statique du corps.

Si vous supprimez la cause du déclenchement de 90% des crampes, autrement dit, si vous neutralisez l’électricité statique du corps, les crampes même les plus fortes disparaissent dès le premier jour. Vous allez le voir à l’étape 3.

> Les causes des 10% de crampes restantes.

Les causes “basiques” des crampes sont diverses : un manque de magnésium, ou parfois de potassium, ou encore de zinc ou de sodium, une grossesse ou bien l’âge, qui peuvent perturber l’équilibre ionique du corps, un excès d’acide lactique, certains médicaments qui provoquent des crampes (diurétiques, bronchodilatateurs,…), des problèmes vasculaires, neuromusculaires ou métaboliques, de l’anémie, du diabète, une insuffisance rénale, des dégénérations neurologiques,…

EN RESUME : comment fonctionnent les crampes ?

Chaque muscle de notre corps est activé par un ordre émanant du cerveau et transmis aux muscles par les nerfs. L’électricité corporelle provoque le déclenchement de chaque mouvement coordonné des muscles du corps. La « machine humaine » est merveilleusement bien faite.Mais la crampe est une contraction involontaire. Cela signifie qu’elle n’est pas causée par un ordre du cerveau. Elle est en quelque sorte un « défaut » de notre organisme. Le déclenchement de la crampe est provoqué par un excès d’électricité statique du corps. Si vous neutralisez cette électricité statique, les crampes nocturnes des adultes et les douleurs de croissance des enfants disparaissent définitivement.

Les autres causes des crampes.

Parmi les causes générales des crampes, on peut noter le manque de calcium, de magnésium ou de potassium, qui peut altérer l’équilibre ionique du corps et favoriser l’électricité statique responsable du déclenchement des crampes.

Chez les sportifs, un excès d’acide lactique ou une fatigue des fibres musculaires dûs à une activité physique intense, peut aussi favoriser ce qu’on appelle les « crampes du sportif ». La chaleur et la sueur excessive peuvent provoquer une déshydratation et une perte de sel de l’organisme.

Chez certains travailleurs, une activité physique ou professionnelle répétitive (par exemple, le travail à la chaîne) peut aussi causer des crampes. Travailler, écrire (crampe de l’écrivain), encoder sur l’ordinateur peuvent engendrer des mouvements répétitifs qui peuvent causer des crampes.

Chez la femme, la grossesse et la pilule contraceptive sont deux causes fréquentes des crampes.

Chez les enfants, les « crampes infantiles » sont en fait des douleurs de croissance que l’usage du MAGICRAMP va permettre d’éliminer définitivement, sans médicaments.

Chez les personnes âgées, c’est surtout l’abus de médicament qui provoque des crampes. En effet, de nombreux seniors prennent des médicaments pour la tension, pour le coeur, pour la circulation sanguine,… Bref, ils consomment trop de médicaments, dont certains sont bien connus pour leurs effets indésirés, parmi lesquels figurent souvent les crampes. C’est le cas par exemple de certains médicaments contre la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson, les fibrates, les statines, certains bêta-bloquants, bétamimétiques, la bromocriptine, les corticoïdes, les diurétiques, les laxatifs, la nifédipine, la pénicillamine, le strontium, le tolcapone,… De nombreux médicaments, comme les diurétiques par exemple, favorisent la perte de potassium qui peut engendrer des crampes. Voyez cette liste de médicaments pouvant provoquer les crampes. N’oubliez jamais de jeter un coup d’oeil sur la notice de vos médicaments.

La cause supposée des crampes nocturnes serait une hyper-exitation des nerfs qui commandes les muscles. Mais une autre cause des crampes peut être aussi d’origine vasculaire (isquémie locale), neuromusculaire (myopathie alcoolique) ou métabolique (intoxication par la cochine, la caféine, de l’hypoglycémie,…)

Parfois, les crampes nocturnes n’ont pas de cause apparente, mais peuvent se déclencher en association avec certaines maladies.

Une autre cause possible des crampes peut être une hydratation insuffisante. En effet, notre organisme a besoin d’eau pour faciliter les mouvements de contraction et décontraction des muscles et des tendons. Une déshydratation peut provoquer des spasmes et contractions musculaires.
Le froid peut aussi favoriser l’apparition de crampes musculaires, car il contracte la musculation en grelottant.

Des problèmes de mauvaise circulation seraient-ils à l’origine de crampes ?

Chez les personnes âgées surtout, le rétrécissement des artères dans les jambes à cause de plaques d’artériosclérose pourrait provoquer des crampes, mais ce n’est pas prouvé par des études. De plus, de nombreuses personnes confondent les douleurs de mauvaise circulation aux jambes avec des crampes. Ce sont des douleurs totalement différentes : les douleurs de mauvaise circulation sont progressives et durent longtemps, tandis que les douleurs des crampes apparaissent soudainement et ne durent qu’un ou quelques minutes.

Enfin, on peut aussi citer ces autres causes moins fréquentes : une anémie, du diabète, une insuffisance rénale, des dégénérations neurologiques, un problème de thyroïde, un déséquilibre hormonal,…

> Pourquoi l’électricité statique est-elle dangereuse ?

L’électricité statique présente deux types de dangers :

– des dangers matériels
– des risques pour la santé.

1. Les dangers matériels :

Dans l’industrie, l’électricité statique peut provoquer des perturbations sur les systèmes informatiques, sur les robots, ou sur des machines automatiques. Dans les laboratoires de mesure, on combat radicalement l’électricité statique : les employés portent une petite pince au doigt, reliée à la terre par un petit fil de cuivre. Les machines et les surfaces de travail sont aussi reliées à la terre afin de neutraliser l’électricité statique.
Si on ne la neutralise pas, l’électricité statique peut aussi même provoquer des incendies.

Voyez par exemple cette vidéo filmée dans une station-service aux Etats-Unis :

2. Les dangers pour la santé.

Les anciens écrans d’ordinateurs et de télévisions (surtout les modèles anciens) produisaient énormément d’électricité statique. Les personnes qui restaient de nombreuses heures à proximité souffraient souvent (en plus des crampes chez les adultes, et de douleurs de croissance chez les enfants) de maux de tête, de stress, d’acné, de problèmes de croissance, de pression artérielle, de mauvaise circulation et de phlébites. Les écrans plats en produisent nettement moins, mais c’est encore trop.

De nombreuses études ont démontré les dangers de l’électricité statique pour la santé et les effets bénéfique de sa neutralisation. En voici quelques-unes : [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13] [14] [15].

Mal des transports. Dans la vie quotidienne, nous savons que lors de longs voyages en autocar ou en voiture, certaines personnes sont parfois prises de maux de tête, de malaises ou de vomissements. La cause ? L’électricité statique accumulée sur la voiture. La solution ? On vend dans les magasins d’accessoires automobiles, une petite lanière en caoutchouc accouplée à un fil de cuivre, qui se fixe sur une pièce métallique du châssis de la voiture, afin de faire un contact avec le sol pour évacuer l’électricité statique. Cela coûte seulement quelques euros, et c’est très efficace : les personnes sujettes à ces problèmes pourront voyager tranquille.