Les crampes aux mollets.

Les crampes nocturnes dans les mollets peuvent être éliminées

L’endroit où se apparaissent le plus souvent les crampes, c’est le mollet. Une douleur au mollet la nuit est le plus souvent une crampe nocturne.

Qui souffre le plus de crampes aux mollets ?

Quelles ont les personnes qui souffrent le plus de crampes aux mollets ?

Durant la nuit, ce sont les personnes âgées, les personnes ayant subi une chimiothérapie ou atteintes de certaines maladies (sclérose en plaque, myopathie de Duchenne,…) et les femmes enceintes.

Cette infographie montre que les personnes ayant subi une chimiothérapie et les personnes très âgées sont les plus exposées aux crampes nocturnes

En journée, ce sont les sportifs qui sont surtout concernés, surtout pratiquant un sport intensif d’endurance (prolongation d’un match de football, troisième ou quatrième set d’un match de tennis, finale d’une longue course cycliste,…). Les efforts et les stress auxquels peut être soumis le mollet pendant les sports intenses le rendent très vulnérable aux crampes, notamment chez les marathoniens, footballeurs, cyclistes, tennisman,…, surtout à cause du manque de magnésium et du potassium, dus à la déshydratation, et de l’excès d’acide lactique. On peut généralement supprimer ces crampes en neutralisant l’électricité statique des jambes.

Durant la nuit, les personnes âgées, celles ayant subi une chimiothérapie ou les femmes enceintes peuvent subir deux à cinq crampes très douloureuses par nuit. Pour les personnes âgées, ces douleurs augmentent avec l’âge. Si un de vos parents ou grands-parents très âgé souffrent de crampes aux mollets, il y a de fortes chances pour que ces douleurs soient absolument horribles, et dégradent fortement leur qualité de vie. Ne les laissez pas souffrir. Voyez comment les soulager complètement avec ce traitement naturel contre les crampes.

Remède contre les crampes aux mollets.

Le meilleur remède contre les crampes aux mollets consiste à neutraliser l’excès d’électricité statique qui est responsable de leur déclenchement.

Comment procéder ?
Voyez tout ce que vous devez faire pour éliminer vos crampes :

Réponses à vos questions.

– J’ai très souvent des crampes aux mollets quand je fais de la natation. Existe-t-il un moyen d’y mettre fin ?
> Aïe… Les crampes en nageant sont les plus difficiles à éliminer, et il n’existe aucun remède naturel préventif. Ces spasmes sont provoqués par l’étirement à pied à chaque battement de jambes, surtout avec le crawl. Le seul soulagement consiste à prendre la pointe du pied avec la main, et la tirer vers soi, afin d’étirer le muscle pour relâcher la contraction douloureuse. Vous devriez en avoir moins en faisant de la brasse.

– Quelle différence y a-t-il entre la crampe à la jambe, et ecce au mollet ?
> Si on regarde l’anatomie du corps humain, on voit que la jambe est le membre postérieur entier, tandis que le mollet est juste la partie charnue et musclée située entre le genou et le tendon d’Achille. Il offre un relief bien caractéristique à la face postérieure de la jambe. Il joue un rôle circulatoire important, car la contraction de ses muscles joue un rôle de pompe sur le flux sanguin pendant la marche.

– Le fait de manger des bananes ou de prendre du magnésium est-il bon contre les crampes aux mollets ?
> Cela peut aider contre les douleurs légères, mais le manque de magnésium n’est qu’une cause SECONDAIRE des crampes. Contre les crampes très fortes, il est nécessaire de supprimer la cause essentielle de leur déclenchement.

– Ma grand-mère a 92 ans, et elle dit qu’elle a l’impression que ses crampes aux mollets augmentent de fréquence et d’intensité d’année en année. Est-ce normal ?
> C’est tout à fait normal. Elle a bien observé. En fait, l’âge est une des principales causes des crampes, du moins des crampes secondaires. Mais rassurez-la : on peut les éliminer complètement. Voyez que faire contre les crampes nocturnes très fortes.

Oui, vous pouvez le faire :
voyez comment éliminer complètement les crampes aux mollets ?

Pour éliminer les crampes aux mollets, c’est très simple : vous devez éliminer la cause essentielle de leur déclenchement.