Crampes myopathie de duchenne

Crampes très fortes chez les patients
de dystrophie ou myopathie de Duchenne.

Comment éliminer les crampes très fortes sont souvent ressenties par les enfants souffrant de la Myopathie de Duchenne ? Un nouveau traitement est disponible.

myopathie-de-duchenne

Bonne nouvelle pour les souffrants : une étude clinique brésilienne réalisée en double aveugle sur des enfants souffrant de myopathie de Duchenne a démontré que leurs crampes très fortes provenaient d’un excès d’électricité statique dû à un déséquilibre ionique du corps lié à la maladie, et pouvaient être éliminées ou fortement atténuées par une nouvelle thérapie consistant à neutraliser, de façon naturelle, cette électricité statique.

La myopathie de Duchenne (appelée aussi Dystrophie musculaire de Duchenne et Becker, ou Dystrophinopathie) est une maladie génétique assez rare et actuellement incurable, provoquant une dégénérescence progressive de l’ensemble des muscles de l’organisme. Elle affecte un petit garçon sur 4.000, et ses premiers symptômes se manifestent dès l’âge de 2 à 4 ans. A la naissance, les enfants paraissent en bonne santé, mais la dégénérescence des muscles est progressive. A partir de 10-12 ans, les enfants doivent se déplacer en fauteuil roulant. Avant 20 ans, ils développent généralement des problèmes respiratoires car les muscles de la cage thoracique sont aussi affectés. Les problèmes surviennent aussi rapidement sur les muscles cardiaques, mettant leur vie en danger. Jadis, les individus dépassaient rarement l’âge de 20 ans mais de nos jours, les malades peuvent atteindre les 40 ans. Si aucun traitement efficace n’a encore été découvert, une technique expérimentée au Brésil permet d’une part d’éliminer les douleurs nocturnes de crampes, et d’autre part la même technique naturelle (sans aucune contre-indication, ni effets secondaires) pourrait permettre d’éviter les problèmes cardiaques et respiratoires, mais elle n’a pas encore été testée. Les premiers tests sont en cours. Pour être personnellement informé de l’évolution des études cliniques à ce sujets, inscrivez-vous ici.

Vos réactions.

Profil : Rolande (France),
Historique : maman d’un petit garçon de 8 ans diagnostiqué de myopathie de Duchenne depuis l’âge de 3 ans.
Question : je souhaiterais en savoir plus sur ce nouveau traitement naturel contre les crampes des enfants souffrant de myopathie de Duchenne.

Réponse : nous vous envoyons par e-mail un résumé des études en cours et un rapport complet sur cette thérapie naturelle

Profil : Arthur, 17 ans (Suisse)
Historique : atteint de myopathie depuis l’âge de 2 ans, et actuellement en fauteuil roulant.
Question : je serais surtout intéressé par la réduction des problèmes respiratoires et cardiaques.

Réponse : nous vous envoyons par e-mail un résumé des études en cours et un rapport complet sur cette thérapie naturelle

La myopathie de Duchenne et de Becker.

La dystrophie ou myopathie de Duchenne se manifeste principalement par une faiblesse musculaire symétrique due à une dégénérescence du tissu musculaire, résultat d’une mutation du gène de la dystrophine.

Diagnostique de la myopathie de Duchenne.

Le diagnostic est généralement réalisé vers l’âge de 2 à 4 ans, lors de l’apparition des premiers signes cliniques.
Un des premiers symptôme de la maladie correspond au signe de Gowers : vers 2 à 4 ans, l’enfant éprouve des difficultés à se remettre debout et doit se propulser à l’aide de ses bras et du sol ou en s’appuyant sur son tronc. Ce signe clinique est la conséquence d’une insuffisance de la ceinture pelvienne.

Le médecin réalisera alors une prise de sang, une biopsie musculaire et un électrocardiogramme.

Plus tard, entre 20 et 40 ans, on surveillera une éventuelle cardiomyopathie pouvant évoluer rapidement vers l’insuffisance cardiaque congestive.

Nouveaux traitements naturels.

La recherche avance, et propose un nouvel espoir pour les patients de myopathie de Duchenne qui ont des crampes très fortes durant la nuit : le MAGICRAMP augmente de façon naturelle la charge ionique et neutralise l’excès d’électricité statique responsable du DÉCLENCHEMENT de ces crampes.

botaocra-fw

Chez le patient, l’absence de la dystrophine entraîne lors de chaque contraction, une destruction progressive des muscles squelettiques, lisses et cardiaques. Or, les crampes sont des contractions musculaires importantes. En les éliminant de la sorte, on devrait freiner cette destruction musculaire. Une autre bonne nouvelle, c’est que le MAGICRAMP est un traitement est très bon marché, surtout pour les bienfaits qu’il procure.