Etudes cliniques sur les crampes

La réduction de la charge ionique, ou neutralisation de l’électricité statique avec le MAGICRAMP ont des effets bénéfique sur la santé : disparition des crampes et sensations de froid intense des patients souffrant de SPP (Syndrome post-polio), disparition des crampes nocturnes, des douleurs de croissance, de la proctalgie fugace dans plus de 90% des cas.

Etudes réalisées à ce jour :

– 1781 : Bologne (Italie), le docteur et physicien Luigi GALVANI découvre que l’électricité statique est capable de déclencher des contractions musculaires involontaires (crampes) chez une grenouille en dissection.
> De Bononiensi Scientiarum e Artium Instituto Atque Academia Commentarii, t. v11.

– 2010 à 2013 : étude préliminaire sur les crampes avec le MAGICRAMP sur 220 personnes.
>> voir le rapport de l’étude : CLIQUEZ ICI.

– 2017-2018 : une première étude clinique menée par la Professeur Monalisa Pereira Motta (Universidade Federal de São Paulo), elle-même atteinte du Syndrome post-polio, a démontré les effets bénéfiques immédiats d’une nouvelle technique sur les sensations de froid aux pieds des patients du SPP. Ses premiers travaux ont été présentés au Congresso Nacional de Neurologia de São Paulo, ainsi qu’au Congrès International des Maladies Neurologiques Rares à Boston (USA).

Une étude clinique en double aveugle a ensuite été réalisée à l’Université Fédérale de São Paulo par la Prof. Monalisa Pereira Motta, la Prof. Katia Maria Campos, le Prof. Abrahão Joviniano Quadros, le Prof. Acary Souza Bulle Oliveira, la Prof. Francis Meire Favero et le Prof. Vagner Rogério dos Santos. Elle vient d’être publiée dans la Revue de l’Université d’Ibirapuera (Brésil) : http://seer.unib.br/index.php/rev/article/view/174/158
>> voir la traduction française : CLIQUEZ ICI.

Une deuxième étude, en attente de publication, a démontré les effets de ce traitement (naturel et bon marché, sans AUCUNE contre-indication ni effet indésiré) sur les crampes nocturnes des patients. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant prochainement dès publication.

2018 : étude clinique en double-aveugle avec placebo avec le MAGICRAMP sur les très fortes crampes de jeunes patients souffrant de de la Myopathie de Duchenne. Résultats excellents. Publication attendue courant 2019.

2018 : étude clinique en double-aveugle sur les très fortes crampes de patients souffrant de Sclérose en plaques. Résultats excellents. Publication attendue courant 2019.

2018 : tests préliminaires très prometteurs avec le MAGICRAMP sur quelques patients ayant subi une chimiothérapie et souffrant de très fortes crampes dues à ce traitement. L’étude en double-aveugle vient d’être lancée. Résultats attendus fin 2019.

2019 : tests préliminaires excellents sur les effets de la neutralisation de l’électricité statique, ou réduction de la charge ionique avec le MAGICRAMP sur les fortes douleurs de croissance des enfants. Etude en double-aveugle prévue en 2019.

Etudes en préparation pour 2019-2020 :

– 2019 : étude en double-aveugle sur la proctalgie fugace (crampes à l’anus). Publication prévue courant 2020.
– 2019 ou 2020 : étude en cardiologie sur la technique de réduction de la charge ionique contre les problèmes d’arythmie cardiaque. Voyez notre nouveau produit pour les cardiologues : www.cardioxx.com. > link BLANK NOFOLLOW

Difficultés rencontrées pour nos études :

– réussir à publier une Etude clinique dans une revue scientifique renommée sur les effets d’un traitement naturel est extrêmement difficile.
– et quand il s’agit de crampes (qui ne sont pas une maladie), c’est réputé quasi impossible. .

Et pourtant, nous sommes en train d’y arriver (nous avons eu un coup de chance d’un sur un million…).

Voici la synthèse de nos démarches passées et actuelles ( de 2010 à 2019) pour arriver à réaliser une étude clinique reconnue pour le MAGICRAMP.

Vous comprendrez mieux l’ampleur du projet et surtout ses difficultés de réalisation.

Une tâche très difficile mais pas impossible.

Tout d’abord, je dois vous dire que réaliser une étude clinique est un véritable parcours du combattant. Et pour un traitement naturel, c’est encore plus difficile, car le but d’une étude est sa PUBLICATION dans une Revue Scientifique de renom. Or là c’est nettement plus compliqué, PRESQUE IMPOSSIBLE selon l’avis de nombreuses personnes, car quand on parle d’un petit duvet, les scientifiques rigolent et estiment qu’on se moquent d’eux. Le MAGICRAMP n’avait jusqu’à ce jour aucune crédibilité à leurs yeux. Et pourtant, les résultats sont là : plus de 10.000 utilisateurs satisfaits, des dizaines de témoignages en vidéo (CLIQUEZ CI-DESSOUS pour voir plus de 80 vidéos).

Manque de considération du monde médical pour les crampes.

Officiellement, le monde médical considère les crampes comme un « symptôme bénin », qui ne mérite donc pas beaucoup d’efforts de recherches. Il est vrai que les crampes ne sont PAS une maladie : elles sont seulement un « symptôme douloureux ». Mais leur qualification de « bénin » est injuste pour toux ceux, surtout chez les seniors, qui souffrent atrocement toutes les nuits, et dorment beaucoup moins bien. De ce fait, en journée, leur qualité de vie s’en trouve affectée, car ils sont fatigués et donc plus sensibles aux diverses maladies. On devrait donc reconsidérer ce problème qui affecte des millions de personnes dans le monde. Heureusement, certains chercheurs ont ouverts des voies intéressantes.

Pourquoi nous arriverons bientôt à terminer cette étude clinique ?

Avec la Crampsteam, nous sommes déterminés à y arriver. Depuis 2010, nous y travaillons, et la première étude en double aveugle vient d’être publiée en janvier 2019. Plusieurs autres sont en cours, et les résultats s’avèrent excellents. Notre entêtement extrême est motivé par le désir d’aider encore beaucoup plus de personnes souffrantes. Et rien ne nous arrêtera.

Je remercie tout d’abord le Dr LEFRANCQ (Belgique) et le Dr JONAS (Brésil) qui ont essayé de m’aider au début.
Je remercie ensuite Emilia et toute l’équipe du PROINE, de l’UFG – Université Fédérale de Goias (Brésil), ainsi que Bianca, Ana Paula et toute l’équipe d’aide aux stat-ups de l’Université UniEvangelica d’Anapolis (Brésil).
Enfin, je n’ai pas de mots assez forts pour remercier le Prof. Vagner Rogério et la Prof. Monalisa Motta de l’UNIFESP – Université Fédérale de São Paulo (Brésil), dont les rencontres ont été déterminantes, et le Prof. Abrão Quadros et le Prof. Acary Souza Bulle Oliveira, deux des neurologues les plus réputés du Brésil.

ET APRÈS ?

Le Prof. Vagner et son équipe terminent actuellement sur une étude en double-aveugle sur des patients atteints de la Myopatie de Duchenne (ou dystrophie musculaire de Duchenne, qui est une maladie génétique provoquant une dégénérescence progressive de l’ensemble des muscles de l’organisme), et de personnes souffrant de Sclérose enPlaques. Les résultats sont excellents et seront publiés courant 2019. Une quatrième étude va commencer sur des patients en dialyse. Et enfin, les tests préliminaires viennent d’être effectués sur des patients ayant subi une chimiothérapie et souffrant de très fortes crampes dues à cette chimio. Les résultats sont excellents. L’étude clinique en double-aveugle pourra commencer prochainement.

LE MAGICRAMP SERA BIENTÔT EN PHARMACIES EN EUROPE OU AU CANADA ?

En fait, je suis Franco-Belge, dont je souhaite vendre en France et en Belgique, ainsi que dans toute l’Europe. Mais je vis au Brésil depuis 2009, et ma priorité est de lancer la vente dans les 82.000 pharmacies du Brésil, puis je lancerai une société au Canada, aux USA, au Mexique et en Europe. Nous n’avons pas encore de prévisions de dates. Tout dépendra de la fin de l’étude clinique et des premiers développements au Brésil.

NOS AUTRES PROJETS DE SANTE NATURELLE :

Nous nous occuperons des crampes nocturnes (www.crampes.org), des douleurs de croissance (www.douleursdecroissance.info), de la proctalgie fugace (www.proctalgiefugace.info), des douleurs menstruelles des filles (www.douleursmenstruelles.info), mais aussi du Syndrome Post-Polio (www.syndromepostpolio.info), des problèmes de prostate qui obligent les hommes de plus de 50 ou 60 ans à se relever la nuit (www.exprostate.com).