Etudes en cours ou réalisées à ce jour :

La réduction de la charge ionique, ou neutralisation de l’électricité statique, a des effets bénéfiques sur la santé : disparition des crampes et sensations de froid intense des patients souffrant de SPP (Syndrome post-polio), disparition des douleurs de croissance…

Les premières études viennent de le démontrer. 

Chronologie des études réalisées à ce jour :

– 1781 : Bologne (Italie), le docteur et physicien Luigi GALVANI découvre que l’électricité statique est capable de déclencher des contractions musculaires involontaires (crampes) chez une grenouille en dissection.
> De Bononiensi Scientiarum e Artium Instituto Atque Academia Commentarii, t. v11.

– au XXe siècle : de nombreuses études ont démontré les dangers de l’électricité statique pour la santé et les effets bénéfique de sa neutralisation. En voici quelques-unes : [1] [2] [3] [4] [5] [6] [7] [8] [9] [10] [11] [12] [13] [14] [15].

– 2010 à 2013 : étude préliminaire sur les crampes sur 220 personnes qui a montré que la la diminution de la charge ionique dans les jambes (neutralisation de l’électricité statique) chez plupart de ces personnes supprimait leurs crampes nocturnes. Cette étude n’étant non randomisée en double aveugle avec placebo, aucune publication scientifique n’a été possible.
>> voir le rapport de l’étude : CLIQUEZ ICI.

>> Pour pouvoir réaliser quelque étude clinique, il faut d’abord obtenir l’autorisation d’un « Comité d’éthique », et les crampes n’étant pas une maladie, cela paressait improbable. Pour le convaincre, il fallait que cette technique de « réduction de la charge ionique » fasse ses preuves sur de personnes affectées par une maladie grave…
Heureusement, en 2016, nous avons constaté que cette technique supprimait aussi l’intolérance au froid des personnes atteint du SPP – Syndrome Post-poliomyélite, qui est une maladie très grave et invalidante dont sont atteints 20 à 25% des rescapé de la polio. Cela nous a permis d’obtenir le feu vert du Comité d’éthique pour réaliser une étude sur ce procédé.

– 2017 : une première étude clinique menée à l’Universidade Federal de São Paulo a démontré les effets bénéfiques immédiats de notre technique de réduction de charge ionique du corps et neutralisation de l’électricité statique avec le MAGICRAMP sur les sensations de froid aux pieds des patients du SPP (Syndrome Pos-poliomyélite). En quelques dizaines de minutes, la thermophotographie montre une augmentation sensible de la température d’une jambe soumise à cette technique, par rapport à l’autre jambe. Les premiers travaux ont été présentés au Congresso Nacional de Neurologia de São Paulo, ainsi qu’au Symposium International de la MND – Motor Neuron Disease Association sur les Maladies rares à Boston (USA).

Cliquez pour voir le rapport de thermophotographie sur l'augmentation de chaleur des jambes

Cette étude en thermophotographie montre l'augmentation de chaleur des jambes avec un duvet antistatique Magicramp

Cliquez pour voir le certificat de présentation au Congrès de Neurologie de São Paulo

2017-2018 : une étude clinique randomisée en double aveugle avec placebo a ensuite été réalisée à l’Université Fédérale de São Paulo par la Prof. Monalisa Pereira Motta, la Prof. Katia Maria Campos, le Prof. Abrahão Joviniano Quadros, le Prof. Acary Souza Bulle Oliveira, la Prof. Francis Meire Favero et le Prof. Vagner Rogério dos Santos. Elle a confirmé les observations réalisées en thermophotographie. Voyez la publication dans la Revue de l’Université d’Ibirapuera (Brésil) : http://seer.unib.br
>> pour la traduction française : CLIQUEZ ICI.

Le résumé de cette étude conclue que « A redução de cargas iônicas através de tecnologia de aterramento humano se mostrou eficaz nos pacientes com SPP avaliados, uma vez que estes apresentaram maior homogeneidade térmica nos
membros avaliados após o uso da tecnologia. O presente estudo evidenciou que realmente existe uma diferença de temperatura de um membro para o outro, sendo o membro mais acometido mais frio, indo de acordo com as queixas dos pacientes. »
Traduction : « La réduction des charges ioniques par la technologie me mise neutralisation de l’électricité statique s’est montrée efficace chez les patients atteints du SPP ayant été traités ainsi. La présente étude a mis en évidence qu’il existe réellement une différence de température d’un membre à l’autre, principalement sur le membre atteint de SPP et qui souffrait plus du froid , selon les rapports des patients. »

2018-2019 : deuxième étude, publiée en janvier 2020, a démontré les effets positifs de ce traitement (naturel et bon marché, sans AUCUNE contre-indication ni effet indésiré) sur les douleurs aux jambes ou crampes des patients atteints du SPP – Syndrome post-polio.
Voyez la publication dans la Revue McKenzie: http://editorarevistas.mackenzie.br

Le résumé de cette étude conclue que « Em ambos os grupos houve redução estatisticamente significante na frequência e intensidade de cãibras após os 10 dias de utilização da almofada com ou sem tecnologia de íons. A tecnologia de redução de cargas iônicas utilizada sugere uma alteração na intensidade e frequência das cãibras em pacientes portadores de Síndrome Pós-Poliomielite. »
Traduction : « Dans les deux groupes il y a eu une réduction significative de la fréquence et de l’intensité des crampes après 10 jours d’utilisation du petit duvet avec la technologie d’ions. La technologie de réduction de charges ioniques utilisée suggère un changement d’intensité et de fréquence des crampes et douleurs musculaires des patients atteints de Syndrome post-poliomyélite. »

Les résultats font bien apparaître que une amélioration avec l’utilisation du MAGICRAMP, mais elle n’est pas très marquée par rapport à l’utilisation du placebo, ce qui ne concorde pas avec la réalité des faits observés chez les plus de 10.000 utilisateurs de la technique. Ce qui s’est passé, c’est que ces personnes, lourdement handicapées, étaient généralement quasi jour et nuit sous analgésique. De ce fait, nombre d’entre elles ne sentaient pas une réelle différence par rapport à celles ayant utilisé le placebo.

Afin de diminuer l’influence de l’effet placebo par rapport à l’étude précédente sur ces personnes utilisant des analgésiques, il a donc été décidé de réaliser une nouvelle étude sur des personnes âgées de plus de 70 ans, en bonne santé, souffrant d’au moins une à cinq crampes par nuit, et ne prenant pas d’analgésique.

Janvier 2020 : cette étude en double aveugle avec placebo a été mise en place. Hélas, deux semaines plus tard, elle a été suspendue pour cause de CORONAVIRUS . Elle reprendra dès que possible, et les résultats sont attendus pour début 2021.

Autres études prévues :

Nous comptons démontrer les effets bénéfiques de la réduction de la charge ionique et neutralisation locale de l’électricité statique sur diverses pathologies que nous avons déjà testées :

– une étude sera prochainement lancée sur des filles/femmes souffrant de fortes douleurs menstruelles, qui sont aussi une forme de « contractions musculaires involontaires » apparentées à des crampes. Les tests préliminaires ont déjà montré que dans la plupart des cas, ces douleurs disparaissent en cinq minutes avec un mini-dispositif antistatique qui porte dans la culotte. L’étude randomisée en double aveugle devra le confirmer.

– des tests préliminaires sur les effets de la neutralisation de l’électricité statique, ou réduction de la charge ionique avec le MAGICRAMP sur les fortes douleurs de croissance des enfants ont donné des résultats excellents. Une étude randomisée en double-aveugle sera réalisée dès que possible.

– des tests préliminaires avec cette technique ont déjà donné d’excellents résultats sur quelques patients ayant subi une chimiothérapie et souffrant de très fortes crampes dues à ce traitement. Une étude randomisée en double-aveugle sera lancée dès que possible.

– une étude en double-aveugle sur la proctalgie fugace (crampes à l’anus) devrait commencer début 2021. 

Difficultés rencontrées pour nos études :

– réussir à publier une Etude clinique dans une revue scientifique renommée sur les effets d’un traitement naturel est extrêmement difficile.
– et quand il s’agit de crampes (qui ne sont pas une maladie), c’est réputé quasi impossible. .

Et pourtant, nous sommes en train d’y arriver

Earthing: Health Implications of Reconnecting the Human Body to the Earth’s Surface Electrons
          1. Hindawi Publishing Corporation Journal of Environmental and Public Health Vol. 2012, Art. ID 291541, 8 Pages Doi:10.1155/2012/2915
Grounding The Human Body Improves Facial Blood Flow Regulation: Results of a Randomized, Placebo Controlled Pilot Study
         2. Journal of Cosmetics, Dermatological Sciences and Applications, 2014, 4, 293-308 Published Online Dec. 2014 In Scires. http://www.scirp.org/journal/jcdsa. The Effects of Grounding (Earthing) on in Ammation, the Immune Response, Wound Healing, and Prevention and Treatment of Chronic Inflammatory and Autoimmune Diseases
        3. Journal of Inflamatifon Research 2015:883-96. The Biologic Effects of Grounding the Human Body During Sleep as Measured by Cortisol Levels and Subjective Reporting of Sleep, Pain and Stress
        4. The Journal of Alternative and Complementary Medicine Vol. 10, Number 5, 2004, Pp. 767–776. Grounding Human Health – A Review
        5. Journal of Physics: Conference Series 301 (2011) 012024 Doi:10.1088/1742-6596/301/1/012024. Grounding the Human Body to Earth Reduces Chronic Inflammation and Related Chronic Pain
        6. A. Clinton Ober ESD Journal, July 14, 2003. Grounding the human Body to Neutralize Bioelectricl Stress from Static Electricity and EMFS
        7. ESD Journal January, 2000 http://www.esdjournal.com/articles/cober/. Behavior of Ion Channels Controlled by Electric Potential Difference and Of Toll-Type Receptors in Neuropathic Pain Pathophysiology
        8. Rev Dor. São Paulo, 2016;17(Suppl 1):S43-5. Biophysics of Earthing (Grounding) the Human Body
        9. James L. Oschman*1 Gaetan Chevalier, and A. Clinton Ober Pilot Study on the Effect of Grounding on Delayed-Onset Muscle Soreness
        10. The Journal of Alternative and Complementary Medicine Volume 16, Number 3, 2010, Pp. 265–273 ª Mary Ann Liebert, Inc. DOI: 10.1089=Acm.2009.0399. The early History of Electrodermal Research
        11. Psychophysiology Vol 6 N 4. The Effect Of Earthing (Grounding) On Human Physiology
        12. Chevalier G, Mori K, Oschman, JL. “The Effect Of Earthing (Grounding) On Human Physiology.” European Biology And Bioelectromagnetics Jan 31, 2006; 600 -621. The Effect of Earthing on Human Physiology PART 2: Electrodermal Measurements
        13. Subtle Energies & Energy Medicine • Volume 18 • Number 3. The Effectiveness Of A Conductive Patch And A Conductive Bed Pad In Reducing Induced Human Body Voltage Via The Application Of Earth Ground
        14. European Biology And Bioelectromagnetics 2005; 1: 23–40. The Responses Of Cells To Electrical Fields: A Review
        15. The Journal of Cell Biology • Vol. 101 Dec. 1985 2023-2027