L’étude clinique qui a prouvé l’efficacité de ce traitement naturel dans 84,6% des cas contre les crampes nocturnes.

AVERTISSEMENT :
Ce site ne peut en aucun cas se substituer à votre traitement médical. Seul, un médecin dans l’exercice de sa profession peut poser un diagnostic et prescrire un traitement médical.

Crampes nocturnes

En 2023, une étude clinique* randomisée en double aveugle avec placebo a démontré l’efficacité du MAGICRAMP® dans 84,6% des cas contre les crampes nocturnes.

Voyez la publication ci-dessous :

*Neto, S. , Siman, H. and Queiroz, G. (2024) Evaluation of the Efficiency of the Magicramp® Device for Reducing Cramps Resulting from Oncological Treatments: “Double-Blind, Randomized Clinical Trial”. Open Journal of Preventive Medicine, 14, 110-130. http://dx.doi.org/10.4236/ojpm.2024.145009

COMMENT S’EST DÉROULÉE L’ÉTUDE ?

L’étude clinique a été réalisée à l’hôpital Araujo Jorge, de Goiânia au Brésil, sur 30 femmes ayant subi une chimiothérapie pour un cancer du sein. Elles ont été réparties en deux groupes : l’un avec le vrai MAGICRAMP®, l’autre avec un placebo. Ni les patientes ni les chercheurs ne savaient lesquels étaient réels ou placebo. Chaque personne a utilisé MAGICRAMP® (ou le placebo) pendant deux semaines à la maison. Elles ont ensuite répondu à un questionnaire sur les effets observés.

POURQUOI CETTE ÉTUDE CLINIQUE ?

En 1995, Jean-Marc WILVERS, naturopathe belge aujourd’hui retraité (69 ans) a découvert que la cause essentielle du déclenchement des crampes chez les adultes (et des douleurs de croissance chez les enfants) est un excès d’électricité statique dans le muscle, qui envoie à celui-ci un micro-signal électrique lui ordonnant de se contracter. Cette contraction, c’est la crampe. En près de 30 ans, il a déjà fait connaître son MAGICRAMP® à plus de 20.000 personnes, dont 90% n’ont plus eu de crampes dès le premier jour. Et les effets durent généralement plus de 10 ans.

JOURNALISTE ? MÉDECIN ?

Jean-Marc WILVERS, l’auteur de cette technique pour éliminer les crampes nocturnes, sera heureux de s’entretenir avec vous 7 jours sur 7 entre 13 et 23 heures (heure de Paris) :

+33 (0)9 75 18 13 08    +32(0) 2 588 15 90    +41 (0)21 588 05 95    +1 5817 012 132

ou par WhatsApp : +55 62 992215 333 (il est belge et vit au Brésil).

POURQUOI DANS UN HÔPITAL DE TRAITEMENT DU CANCER ?

Les crampes dues à la chimiothérapie sont les plus fortes qui existent, et se manifestent souvent deux à six fois chaque nuit. C’est donc un véritable enfer pour les personnes qui en souffrent. Il était important de démontrer l’efficacité de la méthode sur les crampes les plus fortes. Voyez par exemple le témoignage de cette dame. Elle n’avait pas cinq ou six crampes par nuit : elle n’en avait qu’UNE SEULE, mais elle durait de 21 h à 7 heures du matin…

QU’EST-CE QUI A ÉTÉ DÉMONTRÉ PAR CETTE ÉTUDE ?

Outre l’efficacité incontestable du MAGICRAMP®, cette étude a clairement démontré que la cause essentielle des crampes est un excès d’électricité statique.

Pour résumer, les causes secondaires des crampes (âge, manque de magnésium, certains médicaments, certaines maladies,…) ne sont pas directement responsables de l’apparition des crampes.

Elles provoquent seulement un déséquilibre ionique local (excès d’ions positifs) qui génère une source d’électricité statique.

Cette électricité statique parasite s’accumule pendant la journée, et se décharge pendant la nuit, provoquant une contraction d’un (ou plusieurs) muscles. C’est la crampe.

Sources :

  1. Hindawi Publishing Corporation Journal of Environmental and Public Health Vol. 2012, Art. ID 291541, 8 Pages Doi:10.1155/2012/2915 Grounding The Human Body Improves Facial Blood Flow Regulation: Results of a Randomized, Placebo Controlled Pilot Study
    2. Journal of Cosmetics, Dermatological Sciences and Applications, 2014, 4, 293-308 Published Online Dec. 2014 In Scires. http://www.scirp.org/journal/jcdsa. The Effects of Grounding (Earthing) on in Ammation, the Immune Response, Wound Healing, and Prevention and Treatment of Chronic Inflammatory and Autoimmune Diseases
    3. Journal of Inflamatifon Research 2015:883-96. The Biologic Effects of Grounding the Human Body During Sleep as Measured by Cortisol Levels and Subjective Reporting of Sleep, Pain and Stress
    4. The Journal of Alternative and Complementary Medicine Vol. 10, Number 5, 2004, Pp. 767–776. Grounding Human Health – A Review
    5. Journal of Physics: Conference Series 301 (2011) 012024 Doi:10.1088/1742-6596/301/1/012024. Grounding the Human Body to Earth
    Reduces Chronic Inflammation and Related Chronic Pain
    6. A. Clinton Ober ESD Journal, July 14, 2003. Grounding the human Body to Neutralize Bioelectricl Stress from Static Electricity and EMFS
    7. ESD Journal January, 2000 http://www.esdjournal.com/articles/cober/. Behavior of Ion Channels Controlled by Electric Potential Difference and Of Toll-Type Receptors in Neuropathic Pain Pathophysiology
    8. Rev Dor. São Paulo, 2016;17(Suppl 1):S43-5. Biophysics of Earthing (Grounding) the Human Body
    9. James L. Oschman*1 Gaetan Chevalier, and A. Clinton Ober Pilot Study on the Effect of Grounding on Delayed-Onset Muscle Soreness
    10. The Journal of Alternative and Complementary Medicine Volume 16, Number 3, 2010, Pp. 265–273 ª Mary Ann Liebert, Inc. DOI:10.1089=Acm.2009.0399. The early History of Electrodermal Research
    11. Psychophysiology Vol 6 N 4. The Effect Of Earthing (Grounding) On Human Physiology
    12. Chevalier G, Mori K, Oschman, JL. “The Effect Of Earthing (Grounding) On Human Physiology.” European Biology And Bioelectromagnetics Jan 31, 2006; 600 -621. The Effect of Earthing on Human Physiology PART 2: Electrodermal Measurements
    13. Subtle Energies & Energy Medicine • Volume 18 • Number 3. The Effectiveness Of A Conductive Patch And A Conductive Bed Pad In Reducing Induced Human Body Voltage Via The Application Of Earth Ground
    14. European Biology And Bioelectromagnetics 2005; 1: 23–40. The Responses Of Cells To Electrical Fields: A Review
    15. The Journal of Cell Biology • Vol. 101 Dec. 1985 2023-2027