Intolérance alimentaire.

Voyez aussi tous nos conseils de santé naturelle contre : les crampes nocturnes, les douleurs de croissance des enfants, les crampes anales, les douleurs menstruelles, la prévention des problèmes de mémoire et déclin cognitif (Alzheimer,…),…

Vous souffrez régulièrement de maux de tête et migraines, problèmes digestifs et intestinaux, impression que certains aliments « ne passent pas », sinusites chroniques, eczéma et autres dermatoses, cernes sous les yeux, asthme, rétention d’eau, troubles immunitaires, infections à répétition, calculs biliaires, troubles psychiatriques,… ?

L’intolérance alimentaire peut être la cause ces problèmes. Environ 90% de la population serait atteinte, à divers degrés, d’intolérances alimentaires diverses : au lait, au gluten, aux abricots, aux champignons de Paris, au tabac, à un parfum,…

Le test du Dr Arthur Coca est le plus facile et le plus fiable, sans prise de sang ni contrôle d’urine, et en plus il est gratuit.

Quelques définitions :

– Intolérance alimentaire : réaction face à des aliments, étant donné un déficit enzymatique. L’organisme est incapable de les traiter.
– Allergie alimentaire : réaction du système immunitaire, faisant intervenir certains globules blancs et des anticorps, face à une substance alimentaire considérée par ce dernier comme étant dangereuse.
– Sensibilité alimentaire : tout autre type de réaction face à certains aliments.

Les causes de l’intolérance alimentaire :

– stress
– dénaturation de nos aliments, surtout industriels et manipulations génétiques (OGM)
– cuisson excessive (privilégier la cuisson à la vapeur ou les légumes crus)
– déséquilibre de la flore intestinale
– mastication insuffisante des aliments (digestion incomplète et affaiblissement de l’estomac)

La solution.

– déterminer les aliments non tolérés
– les écarter de votre alimentation (ou certains produits de votre usage).
Vous ressentirez des améliorations de votre santé.

Dépistage.

Les tests sont souvent chers et peu précis :
– Test IGG, test ImuPro,… : chers (80 à 300€) et pas toujours fiables.
– Test Melisa (moins cher) : relativement fiable.

Le test le plus fiable et gratuit.

La méthode de test du pouls du Dr Arthur F. COCA (« The Coca pulse test » : « Dépistez vos allergies en prenant votre pouls » d’Auteur, Arthur F. Coca. Éd., Stock, 1983) vous offre un test gratuit, qui peut être fait directement par vous-même à la maison, sans aucun matériel ni connaissance scientifique.

Son principe : votre pouls est généralement stable, et ne s’accélère qu’en cas d’effort ou d’émotion forte, ou lorsque vous ingérez un aliment qui ne vous convient pas. C’est ce qui permet de détecter de la façon la plus sûre et rapide les aliments qui vous causent une intolérance.

De plus, selon le Dr COCA, ce test permet de découvrir n’importe quelle intolérance, même non alimentaire : le Dr Coca cite le cas d’une femme souffrant de fortes migraines, qui avait découvert par cette méthode son intolérance au fluor du dentifrice qu’elle utilisait depuis des années. Elle a simplement changé de dentifrice et ses migraines ont immédiatement disparu.

Test du Dr COCA : comment procéder ?

Achetez ce petit appareil indispensable dans toute famille : un oxymètre (vendu 20 à 50€ en pharmacie ou sur internet) qui donne immédiatement et de façon fiable votre rythme cardiaque (pouls).

Préparez aussi un petit carnet de notes ou une page sur votre ordinateur pour noter les différents relevés.

1. Déterminer le « pouls de base » au réveil (toujours en position assise et décontracté). Ce sera votre pouls de référence.
2. Noter tous les aliments consommés, et noter le pouls 1 minute avant chaque repas, + 3x après chaque repas à intervalles d’1/2 heure, + avant le coucher.
Attention : pour les fumeurs, il est impératif d’arrêter complètement de fumer pendant 24 heures avant le test, et durant toute la durée du test, car le tabac cause souvent une augmentation du pouls.
3. Notes :
– le seuil maximal du pouls est 84 (seuil de l’allergie). Même si le pouls normal de chaque personne est variable, on considère généralement que l’allergie ou l’intolérance commence avec un pouls (hors effort) de 84.
– au cours de la journée, notre pouls varie dans une certaine marge normale, et différente d’une personne à l’autre. Les aliments pourront être testés à divers moments pour voir si l’on obtient les mêmes résultats.
– les écarts entre chaque prise (=champ de variation) est normalement de 16 pour les personnes non-allergiques.
4. Noter tous les aliments consommés à chaque repas pendant 2 à 4 jours, et noter le pouls.
Si le pouls a accéléré d’au moins 6 pulsations par minute, c’est qu’il y a intolérance à un ou plusieurs des aliments absorbés. Plus cette différence est importante, et plus l’intolérance est sévère.
Lorsque vous avez découvert un aliment soupçonné de déclencher une intolérance, évitez-le durant quelques jours, puis refaites un test en le mangeant indépendamment des autres afin de vérifier vos soupçons. Certains aliments provoquent des réactions rapides, d’autres seulement après 2 ou 3 jours.
5. Pendant les 2 jours suivants, pratiquer des tests avec des aliments isolés, notamment ceux que vous soupçonnez.
6. Pendant 4 jours, ne consommer que des aliments que vous tolérez, selon les derniers relevés, aux heures régulières des repas.
7. Vous obtiendrez ainsi une liste d’aliments à écarter. On peut maintenant vérifier seulement nos pouls minimaux, maximaux et les champs de variation.
Vous pourrez aussi tester différents produits utilisés (déodorants, détergents, maquillage, dentifrice,…).

La méthode nécessite un peu de temps, mais le jeu en vaut largement la peine.
Après quelques jours sans les aliments qui provoquaient l’intolérance, vous ressentirez déjà une amélioration de votre santé.

Note : différence fondamentale entre l’intolérance et l’allergie.
Intolérance alimentaire : provoque une Réaction face à des aliments, du fait d’un possible déficit enzymatique.
Allergie alimentaire : Réaction du système immunitaire, faisant intervenir certains globules blancs et des anticorps, face à une substance alimentaire considérée (à tort ou à raison) par lui comme étant dangereuse.

Source :
Nous vous recommandons chaleureusement (si vous le trouvez) le livre « Dépistez vos allergies en prenant votre pouls » d’Auteur, Arthur F. Coca. Éd., Stock, 1983
Si vous ne le trouvez pas, en voici une version PDF complète et gratuite (avec autorisation de reproduction de l’auteur) pour vous. CLIQUEZ ICI.

Vous êtes vous aussi partisan de la Santé naturelle ?

Voyez aussi nos autres solutions contre :
crampes nocturnes très fortes, surtout chez les plus de 60 ans
douleurs de croissance des enfants
proctalgie fugace
douleurs menstruelles
problèmes de prostate
– et notre outil gratuit pour préserver votre mémoire et retarder le déclin cognitif et l’Alzheimer