Marcher ou courir pieds nus aide-t-il à éviter les crampes ?

Marcher pieds nus peut éviter les crampes.

Lorsque vous marchez pieds nus sur l’herbe, vos pieds sont en contact avec le sol qui joue un rôle de « terre » afin de décharger l’électricité statique de votre corps. Vous évitez donc le déclenchement des crampes.

Les marathoniens africains qui courraient sans chaussures n’avaient pas crampes, tandis que les autres en souffraient souvent atrocement.

Les crampes en jouant au football, dans les pays chauds, les enfants jouent souvent pieds nus sur l’herbe, et ils n’ont pas de crampes.

Partout dans le monde, lors de grands matchs où les équipes n’arrivent pas à se départager, on joue les « prolongations » : les joueurs souffrent très souvent de crampes. Vous en voyez parfois descendre leurs chaussettes et appuyer le mollet sur l’herbe : ils éliminent l’électricité statique et calment leurs crampes en quelques secondes.

Maintenant, il existe une chaussure spéciale anti-crampes
pour le football, tennis ou athlétisme.

Cette chaussure de sport péciale contient une fine plaquette de cuivre sous la semelle, qui fait contact entre le pieds et le sol afin d’éliminer l’électricité statique, responsable des crampes. En savoir plus.

Marcher pieds nus : dans la religion.

Les pieds nus ont toujours eu une forte symbolique religieuse. En Asie, dans un temple ou une mosquée, on doit être pieds nus. Etre pieds nus, c’est reconnaître sa dépendance. En affichant des pieds nus, on exprime l’humilité et la nudité complète de l’être dans sa dépendance du créateur.

La religion Judéo-chrétienne retient aussi la même symbolique. La sainteté des lieux où Dieu est présent exige que l’on y pénètre seulement pieds nus. Etre pieds nus marque le dépouillement et confiance en Dieu.

 

Marcher pieds nus : dans la vie moderne.

Dans nos pays, marcher pieds nus est plus rare, et traduit le plus souvent des désirs spirituels, idéologiques ou religieux. Le « barefooting » est la pratique de la marche à pieds nus en ville. Mais c’est assez peu pratiqué, par soucis de se protéger les pieds des blessures et de la saleté du sol.

La Course à pied pieds-nus : de plus en plus populaire ?

Outre le fait que cela évite les crampes, la marche à pieds nus procure des sensations agréables de contact avec le sol, et on ressent un certain massage de la plante voutaire par les irrégularités du sol. Cela stimule aussi les points de réflexologie plantaire qui améliore la proprioception et stimule tout le corps, procurant bien-être et équilibre.

 

Est-ce autorisé de marché pieds nus ? Ce qu’en dit la Loi en France.

Selon la loi, on peut marcher pieds nus, mais un établissement peut vous obliger à vous chausser par mesure d’hygiène ou de règlement intérieur. Hormis cela, rien n’interdit de marcher pieds nus.

Concernant la conduite d’une moto cependant, la Loi oblige à utiliser des chaussures protégeant les pieds jusqu’à la cheville. C’est une mesure de sécurité utile. En ce qui concerne la conduite d’une voiture, la loi est floue. Rien de concret n’interdit apparemment de conduire pieds nus. Ainsi conduire pieds nus este à l’appréciation du conducteur et des forces de l’ordre.

 

Vos témoignages :

– « Je joue au football dans une équipe amateur, et j’ai suivi ce conseil : en cas de crampe au mollet, je l’appuie quelques secondes contre le sol. Et la crampe disparaît vraiment en quelques secondes ».

– « L’autre jour, en jouant avec les enfants au jardin, j’ai attrapé une crampe au pied. Je me suis souvenu de votre conseil et j’ai marché pieds nus. En 5 ou 6 secondes, la crampe a disparu. C’est vraiment efficace».