Médicaments pouvant provoquer des crampes

Médicaments pouvant causer des crampes

____________________________________________________________________________________

A côté des médicaments contre les crampes, il en existe d’autres pouvant causer des crampes nocturnes.

Lisez attentivement la notice et les effets secondaires de vos médicaments. Si celle-ci indique que le médicament peut causer des crampes, demandez à votre médecin s’il est possible de diminuer la dose, ou mieux utilisez le MAGICRAMP.

 

Voyez ces 4 petites vidéos-animations incroyables pour mettre fin à vos crampes.banner-5-animations-p
 

Liste des catégories de médicaments pouvant provoquer des crampes :
(liste non exhaustive)

Les principaux médicaments pouvant causer des crampes sont surtout les fibrates, les statines, certains bêta-bloquants, bétamimétiques, la bromocriptine, les corticoïdes, les diurétiques, les laxatifs, la nifédipine, la pénicillamine, le strontium, le tolcapone.

 

commander

Si je prends un médicament pouvant causer des crampes,
le MAGICRAMP va-t-il pouvoir m’aider ?

Peut-être, mais ce n’est pas certain. Il a été constaté dans certains cas que le MAGICRAMP était capable de supprimer ces crampes. Dans d’autres cas, les effets du médicament s’avèrent plus forts et le MAGICRAMP ne parvient pas à les éliminer totalement.

Que faire alors ?

Le meilleur moyen est de l’essayer. Si ça ne donne pas l’effet souhaité, vous avez 30 jours pour nous le signaler et le renvoyer. On vous rembourse alors réellement.
Visitez les différentes rubriques de ce site, et voyez pourquoi le MAGICRAMP est vraiment naturel et efficace. Ce n’est PAS un médicament. C’est simplement un petit duvet anti-statique qui neutralise l’électricité statique responsable des crampes. Voyez la rubrique ci-dessus Traitement naturel ou Mode d’emploi.

Les médicaments contenant ces substances peuvent causer des crampes :

Pills macro

acetazolamide, acetazolamide sodique, altizide, ambenonium chlorure, ambuside, amiloride
chlorhydrate, atenolol, bemetizide, endroflumethiazide, benzthiazide, benzylpenicilline potassique,
benzylpenicilline sodique, bromocriptine mesilate, bumetanide, butizide, carbamazepine,
chlorothiazide, chlortalidone, citrobetainate ferrique, clofenamide, clofibrate, clofibrate calcique,
clofibrate d’aluminium, clofibrate de pyridoxine, clofibride, clopamide, cyclothiazide, danazol,
demecarium bromure, diclofenamide, dimercaprol, donepezil chlorhydrate, doxazosine, edetate
disodique, edrophonium chlorure, elliptinium acetate, enalapril maleate, enflurane, etacrynique
acide, ethiazide, fenofibrate, formestane, formoterol fumarate, furosemide , hydrobentizide, hydrochlorothiazide, hydroflumethiazide, indapamide, labetalol chlorhydrate, lypressine,
mebutizide, metformine chlorhydrate, metformine chlorophenoxyacetate, metformine embonate,
methaqualone, methazolamide, methyclothiazide, methysergide maleate acide, mycophenolate
mofetil, neostigmine bromure, neostigmine methylsulfate, nifedipine, oxaliplatine, oxydipentonium
chlorure, paraflutizide, penicillamine, pentazocine, pentazocine chlorhydrate, perindopril erbumine,
phenformine, phenolphtaleine, pindolol, piretanide, polythiazide, propicilline potassique,
pyridostigmine bromure, raloxifene, chlorhydrate, rifampicine, rifampicine sodique, rofecoxib,
salbutamol sulfate, spironolactone, stanozolol, stavudine, suxamethonium chlorure,
suxamethonium iodure, teclothiazide potassique, terbutaline sulfate, trastuzumab, triamterene,
trinitrine (source : www.crampes.org.)

Médicaments contre les crampes :

 

On prescrivait jadis l’usage de médicaments à base de quinine contre les crampes. Hélas, il s’est avéré que le rapport « bénéfice / effets indésirables » était peu intéressant, voir carrément négatif, car ces médicaments peuvent provoquer de graves problèmes cardiaques. C’est pourquoi, heureusement rares sont les médecins qui osent encore le prescrire.

Traitement naturel et efficace des crampes :

 

Le MAGICRAMP est actuellement le seul traitement naturel des crampes. Ce n’est pas un médicament. Il ne présente aucune contre-indication, même pour les enfants, les femmes enceintes ou les porteurs de pacemaker). Voyez ci-dessus la rubrique « Traitement naturel » ou « Mode d’emploi ».

Contre les crampes très fortes, voyez ceci :

crampes-fortes

 

HISTOIRES DE MÉDICAMENTS POUVANT PROVOQUER DES CRAMPES :

En une vingtaine d’années de recherches sur les crampes, je peux affirmer avoir vu et entendu beaucoup de choses, solutionné beaucoup de problèmes sur les crampes et les douleurs de croissance…

> Ses médicaments lui causaient ses crampes…

Vous le savez, il n’existe aucun médicament contre les crampes. D’ailleurs, les crampes ne sont pas une maladie, mais seulement des symptômes. Par contre, certains médicaments peuvent causer des crampes. Je me souviens d’une dame de 83 ans qui souffrait de crampes aux jambes et aux pieds. Elle me demandait s’il existait un médicament contre les crampes. Je lui ai expliqué qu’il n’en existait pas, mais que le MAGICRAMP pouvait résoudre son problème sans médicaments. J’ai ensuite discuté un peu avec elle, et je lui ai demandé depuis combien de temps elle en souffrait. Elle me dit alors que ses douleurs avaient commencé il y a exactement trois mois, lorsqu’elle a commencé à prendre un médicament prescrit par son médecin. Elle me dit aussi que son traitement devait se terminer dans environ deux semaines. Je lui ai alors proposé d’attendre deux ou trois semaines avant de commander le MAGICRAMP. Un mois plus tard, elle m’a rappelé pour m’annoncer fièrement que ses crampes avaient disparu en même temps que la fin de son traitement médicamenteux. C’était donc la confirmation de ce que j’avais pensé. Elle était heureuse. Depuis, elle m’a envoyé trois amies qui ont acheté le MAGICRAMP contre leurs crampes.