Cher Docteur,

Un de vos patients a souhaité de vous faire part de son expérience au sujet du soulagement de ses crampes avec le MAGICRAMP.

– De quoi s’agit-il et comment cela fonctionne-t-il ?
– Sur quels type de crampes est-ce efficace ?
– Quelles sont les études cliniques qui le prouvent ?

> De quoi s’agit-il et comment cela fonctionne-t-il ?

Nous avons découvert qu’il existe 2 types de causes des crampes :
– les 30 ou 40 causes « secondaires » bien connues : manque de magnésium, potassium, calcium, vitamines B1, B2, B5, B6, B12, l’âge, la grossesse, certaines maladies (sclérose en plaques, dystrophie musculaire de Duchenne,…), les suites d’une chimio, certains médicaments,… qui causent seulement un déséquilibre ionique local de l’organisme.
– la cause « effective » du DÉCLENCHEMENT de la crampe, qui est un excès d’électricité statique généré par ce déséquilibre ionique, et va envoyer des micro-signaux électriques aux muscles, leur ordonnant de se contracter. C’est la crampe.
Nous avons donc conçu le MAGICRAMP, un petit duvet antistatique qui se place sous les jambes, entre le drap et le matelas, afin de réduire la charge ionique des jambes et neutraliser ainsi l’électricité statique.
Les effets sont constaté dès la première nuit.

 

> Sur quels type de crampes est-ce efficace ?

Le MAGICRAMP est surtout efficace contre les crampes nocturnes (même très fortes et répétitives) des personnes âgées, et même des personnes ayant subi une chimiothérapie (voyez les nombreux témoignages en vidéo), et aussi les douleurs de croissance des enfants.

 

> Quelles sont les études cliniques qui le prouvent ?

– 1781 : Bologne (Italie), le docteur et physicien Luigi GALVANI découvre que l’électricité statique est capable de déclencher des contractions musculaires involontaires (crampes) chez une grenouille en cours de dissection.
> De Bononiensi Scientiarum e Artium Instituto Atque Academia Commentarii, t. v11.
– 2019 : une étude clinique publiée récemment dans la Revue de l’Université d’Ubirapuera au Brésil a démontré les effets extrêmement intéressants de la réduction de la charge ionique avec le MAGICRAMP sur les symptômes du Syndrome post-poliomyélite. Elle a démontré d’une part en photo-thermographie ses effets de réchauffement des jambes, et d’autre part par une étude en double-aveugle avec placebo sur les sensations d’intolérance au froid. Vous trouverez le résumé et la traduction française sur cette page.
– 2019 : autres études terminées et en cours de publication : deux études en double-aveugle avec placebo ont été réalisées à l’UNIFESP – Universidade Federal de São -Paulo sur des patients atteints de la Dystrophie musculaire de Duchenne et de Sclérose en plaques. Les résultats sont excellents et seront publiés dans le cours de cette année. Nous vous invitons à nous contacter pour en être informé en priorité.
– Votre expérimentation propre : Cher Docteur, rien ne remplacera votre propre expérimentation sur un ou deux patients souffrant de FORTES crampes plusieurs fois par nuit. Vous les suivrez et constaterez par vous-même l’efficacité de ce traitement qui fonctionne dès la première nuit dans plus de 90% des cas. Dans 5 à 10% des cas, il faudra revenir avec prudence à la quinine. Appelez-nous pour en discuter.

 

Pour plus d’infos :

– visitez le site www.crampes.org qui explique comment éliminer les crampes en réduisant localement la charge ionique de l’organisme
– visitez le site www.magicramp.com/fr/ qui explique le fonctionnement du MAGICRAMP contre les crampes et les douleurs de croissance
– entrez en contact avec un de nos experts pour plus d’infos :
– soit un des Professeurs de l’équipe de recherche (ils parlent uniquement portugais)
– soit le concepteur du MAGICRAMP, qui est Belge francophone et vit au Brésil.