Remèdes contre les crampes nocturnes.

Auteurs : Dr Jonas Thomé, Dr G. Meunier, J-M. WILVERS et la Crampsresearchteam

AVERTISSEMENT. Seul un médecin peut, dans l’exercice de sa profession, poser un diagnostic médical et établir un traitement à respecter. La présente information ne se substitue en aucun cas aux recommandations faites par un médecin.

Vous avez de très fortes crampes durant la nuit ?

Vous pensez avoir déjà tout essayé sans résultat ?
Il y a pourtant une solution à votre problème.

Voyez les 7 remèdes les plus connus contre les crampes. Si les premiers ne vous ont pas aidé, le 7e est le moins connu et pourtant le plus efficace… Des études cliniques l’ont d’ailleurs démontré.

1. Les remèdes médicamenteux contre les crampes nocturnes à base de quinine.

Les remèdes contre les crampes à base de quininine sont de moins en moins prescrits par les médecins, car ils peuvent causer un infarctus

Jadis, il existait seulement des médicaments contre les crampes à base de quinine. Leur efficacité était très moyenne et leurs effets secondaires importants et dangereux. C’est pourquoi ils ne sont pas recommandés. Ce type de médicaments à base de quinine sont déjà interdits aux Etats-Unis et en Australie. Ils sont sur le point de l’être aussi en Europe.

2. Les remèdes qui amélioraient l’élasticité des muscles.

Ces remèdes sont déconseillés contre les crampes, car ils sont dangereux et ne font que calmer momentannément.

Ils relâchent les muscles, mais ils peuvent être très dangereux pour la santé. En Europe, le MYOLASTAN et ses formes génériques (Panos Gé, Mégavix Gé et autres) à base de tetrapezam (famille des benzodiazépines) ont été interdits en 2013 par l’Agence Européenne du Médicament. Il vaut mieux faire des massages avec des compresses d’eau chaude pour relâcher les muscles contracturés.

3. Les remèdes qui améliorent l’équilibre en oligo-éléments.

Les suppléments alimentaires à base de magnésium, potassium, zinc,... sont d'excellents remèdes contre les crampes, car ils contribuent à maintenait l'équilibre ionique de l'organisme.

Les compléments alimentaires (magnésium, potassium,…) sont recommandés, mais en prendre durant toute l’année représente en finale un coût élevé. Manger une banane par jour revient moins cher, mais c’est insuffisant en cas de crampes aux mollets très fortes.

4. Les solutions homéopathiques

Les solutions homéopathiques sont un excellent remède contre les crampes, mais le traitement est parfois long et honéreux.

Il existe des solutions homéopathiques, mais pour qu’elles soient efficaces, il faut les prendre chaque jour et à jeûn. Le coût annuel est aussi élevé.

5. Voici un bon remède de grand-mère contre les crampes :

Ce traitement naturel contre les crampes est sans danger, mais nous ne l'avons pas testé. Nous ne pouvons pas garantir son efficacité. Ca ne peut toutefois pas faire de mal.

Vous prenez 1 banane bien mûre, un verre de lait ou de yaourt et 2 cuillerées de flocons d’avoine. Passez le tout au mixer. Même si les effets ne sont pas scientifiquement prouvés, il paraît que c’est bon, mais un peu compliqué à faire tous les jours…
Il existe encore de nombreux autres remèdes de grand-mère, mais ils sont efficaces en cas de crampes légères. Généralement pas contre les crampes très fortes toutes les nuits.

6. Une bonne réhydratation.

Une bonne hydratation est aussi un remède contre les crampes très connu. C'est surtout valable contre les crampes des sportifs.

Il existe des produits comme PowerAde ou GatorAde qui aident les sportifs contre les crampes dans les jambes durant le sport. Mais les effets sont très faibles sur les crampes nocturnes.

7. Le remède contre les crampes qui donne les meilleurs résultats : supprimer la cause.

Incroyable ! C’est promis : vous n’aurez plus jamais de crampes.
Même les crampes les plus rebelles disparaissent dès le premier jour !

Voyez vite comment procéder :